A la uneActualité générale.Actualités

SOMMIÈRES Inondations : « Un épisode moins intense qu’en 2002 », assure le maire Guy Marotte

 

A Sommières ce matin. Coralie Mollaret / Objectif Gard.
A Sommières ce matin. Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Cette nuit, les pluies orageuses se sont abattues dans les Cévennes, inondant tour à tour les communes situées au bord du Vidourle. A Sommières, le fleuve est sorti de son lit, atteignant la côte de 4,50 mètres. 

"On est sous l'eau. Cela faisait bien longtemps que ça n'était pas arrivé", explique le maire de Sommières, Guy Marotte, qui a déclenché hier soir à 23 heures une cellule de crise à la mairie. Dans son bureau, une vieille photographie du pont du Vidourle inondé en 2002, rappelle un épisode sombre de l'histoire gardoise : "A l'époque, le fleuve avait débordé de 8,50 mètres. Cette nuit, l'épisode a été moins intense, mais nous avons quand même atteint la côte de 4,50 mètres".

A Sommières, ce matin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
A Sommières, ce matin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Elus et employés municipaux, désireux d'apporter leur concours dans la gestion de l'épisode orageux, sont restés mobilisés toute la nuit. Se disant "rodée" à ce type d'exercice, la municipalité a émis régulièrement des messages audio faisant état de la situation. "A 1h30 du matin, au plus fort des précipitations, l'eau est montée de 20 centimètres en un quart d'heure", lance le premier adjoint, Guy Daniel, qui reste connecté sur les sites Vigicrue de la préfecture et Predict de Météo France. Cette nuit, "les barrages de Rouvière et Conqueyrac, construits en amont ont bien fait leur travail et se sont remplis d'eau. Il faut aussi rappeler que les sols étaient très secs et ont absorbé l'eau", précise Damien Alary, président du conseil général.

Si aucune victime n'est à déplorer dans le village, les commerces de la place Jean Jaurès et quelques habitations ont été inondés. "Je suis debout depuis 1 heures du matin. Avec mon beau-père, mon oncle et quelques amis, on nettoie tant bien que mal", explique Jérome Fauquier, propriétaire du restaurant Nulle Part Ailleurs. A quelques mètres de là, les habitants sont postés sur les marches qui donnent sur la place du marché. Appareil photo ou téléphone portable, tous immortalisent ce qui ressemble désormais à un profond bassin d'eau douce. "On va pêcher cet après-midi, il y a beaucoup d'anguilles pendant les inondations", annoncent deux adolescents, qui n'ont pas eu école aujourd'hui.

Guy Marotte, le maire de Sommières.
Guy Marotte, le maire de Sommières.

Aujourd'hui, la municipalité a décidé de fermer ses quatre écoles primaires. "Seul le collège est ouvert mais il n'y a pas grand monde vu qu'il n'y a pas de transport scolaire", explique Guy Marotte.

Ce matin, la décrue a commencé à s'amorcer. Placé en vigilance jaune, Météo France prévoit dans le département un retour des épisodes orageux en milieu d'après-midi, notamment dans le secteur de Sommières (60 mm de pluies attendus, NDLR). Le coeur de l'épisode devrait intervenir vers 19 heures.

Le Vidourle a débordé de 4,50 mètres cette nuit à Sommières. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Le Vidourle a débordé de 4,50 mètres cette nuit à Sommières. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Sur la départementale 22, une voiture accidentée après les intempéries. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Sur la départementale 22, une voiture accidentée après les intempéries. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard

 

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
A Sommières, place du marché, ce matin. Coralie Mollaret / Objectif Gard.
A Sommières, place du marché, ce matin. Coralie Mollaret / Objectif Gard.

 

 

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité