A la uneSociété

LES PLANS Projet éolien : les habitants disent « non » à 82,4%

Plus de 52% des électeurs avaient voté à 14h cet après-midi. EL/OG
Plus de 52% des électeurs avaient voté à 14h cet après-midi. EL/OG
81% des habitants ont voté aux Plans aujourd'hui. EL/OG

Après six ans de débats passionnés, la page du projet éolien des Plans devrait se tourner. En référendum, les habitants se sont mobilisés en masse aujourd'hui exprimer leur désaccord. Le promoteur Vent d'Oc a annoncé l'abandon du dossier.

Alors qu'un référendum était organisé aujourd'hui aux Plans pour demander aux habitants leur avis sur l'installation d'un projet éolien sur la commune, le "non" l'a emporté à 82,4% des suffrages, avec un taux de participation de plus de 80%. "On a assisté à une grande volonté de dire non au projet. On est content, on ne s'attendait pas à une telle mobilisation, on avait peur de l'indifférence", note le maire Gérard Baroni qui avait fait de cette consultation une promesse de campagne lors des municipales.

De son côté, l'entreprise Vent d'Oc, à l’initiative du projet, avait annoncé qu'elle suivrait le résultat du vote, ce qu'elle a confirmé à l'issue du scrutin ce soir. Elle devrait donc renoncer à installer des éoliennes au Bos-Nègre. "Vu le score, je ne pense pas que d'autres sociétés tentent de s'installer aux Plans", ajoute le maire.

Les opposants aux projets, représentés par le collectif Mas de Bastide, souhaitent toutefois rester prudents : "Lorsque les habitants de Vallerargues et Monteils ont dit non il y a 10 ans, aucun industriel n'a pris le relais. Mais on restera vigilent. Le maire a reçu des coups de fils de plusieurs promoteurs il y a plusieurs semaines, notamment GDF Suez", affirme Christophe  Nespoulous, président du collectif. Et d'ajouter : "L'idéal serait que l'on sorte du Schéma régional éolien, mis à jour chaque année. Rien ne nous empêche d'avoir des éoliennes sauf le refus de la population. Et c'est un argument tout à fait valable".

Lire aussi :

FAIT DU JOUR Projet éolien aux Plans : un référendum pour donner la parole aux habitants

 

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

4 commentaires

  1. Tout le monde est d’accord pour avoir de l’énergie propre… à condition que les installations de production ne soient pas à côté de chez soi.

    Pourquoi dire « oui » à des éoliennes puisque en disant « non » l’électricité arrive quand même ?

  2. Chaque éolienne (2MW)coûte 200 000€ chaque année à la collectivité (860 millions d’euros de surcoût 2014 pour 8500MW, selon la délibération CRE du 09/10/2013).
    Merci à ces habitants qui refusent d’appauvrir la France pour quelques revenus communaux versés par les promoteurs en contre partie de leurs nuisances.

  3. Faut un bilan honnête de l’apport réel des éoliennes sans tenir compte du coté « pas dans mon jardin ». Si c’est vraiment efficace , il faut en mettre beaucoup et si possible dans des zones non gênantes. Par exemple sur les causses notamment du Larzac : Bové ne devrait pas être contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité