A la unePolitique

GARD Internet, Twitter, réseaux sociaux : Burgoa et les siens débarquent sur la toile

burgoa

Les 13 conseillers départementaux du Bon Sens Républicain ont présenté leur nouveau site Internet : lebonsensrepublicain.com

Le deuxième groupe de l’assemblée départementale, le Bon Sens Républicain, porte bien son nom. Du bon sens, il n’en manque pas. Les 13 conseillers départementaux, dont leur président de groupe Laurent Burgoa, ont bien saisi l’importance des réseaux sociaux. Pour être toujours plus proche de leurs électeurs et de ceux qu’ils pourraient gagner, pour expliquer leur vision, leurs projets, et montrer leur travail quotidien, les élus ont investi Internet, Facebook et Twitter.

Au fil de la journée, les fidèles internautes auront le bonheur de retrouver les membres de l’opposition dans leurs déplacements et cantons respectifs. Ils y trouveront aussi de belles photos de groupe comme le 21 juillet dernier lors d’une réunion délocalisée à Saint-Césaire-de-Gauzignan. Ou encore les raisons qui les ont poussés à dire non – et parfois oui ! – à telle ou telle délibération.

A l’occasion de cette présentation, Laurent Burgoa a évoqué brièvement les grands dossiers dont son équipe va se saisir : la gratuité du Pont-du-Gard, la gare TGV de Manduel, la réhabilitation d’un collège à Remoulins. « En novembre, nous ferons part de nos projets au président Bouad. Si aucun projet n’est retenu, on montrera un peu les dents », lance Laurent Burgoa, qui les a montrées lors de cette conférence de presse, mais uniquement pour sourire.

D’autant plus que ses premières discussions avec Denis Bouad semblent avoir démarré du bon pied puisque ce dernier aurait « la volonté de nous aider » pour financer le Musée de la Romanité. Tout va donc pour le mieux, jusqu'à la prochaine...

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

6 réactions sur “GARD Internet, Twitter, réseaux sociaux : Burgoa et les siens débarquent sur la toile”

  1. Bien sur que tout va pour le mieux entre LR et PS. Bien souvent leurs désaccords ne sont que des postures car sur le fond c’est la même politique qu’ils appliquent comme nous le verrons encore en ce qui concerne l’accueil les immigrés alors que des Français attendent des logements dignes de ce nom depuis des dizaines d’années pour eux et maintenant leurs enfants.
    Nous voyons bien le lien qui rapproche LR et PS -> le partage du pouvoir pour conduire la même politique.
    Ils vont jusqu’à se soutenir mutuellement au second tour des élections pour que rien ne change.
    Le Front National donne RDV aux électeurs en décembre pour mettre un grand coup de pied dans cette arnaque.

    1. Il me suffit de comprendre la politique made in Merkel/UE et savoir que les élu(e)s LR/PS y adhèrent.
      Le Front National entend sortir de l’UE pour construire l’Europe des Nations libres et souveraines et non suivre les injonctions des uns et des autres quel que soit le sujet.

  2. Tony Duret aurait il sa carte d’électeur au bon sens républicain ? Pas très impartial comme article pour un journaliste avec des expressions telles que « du bon sens il n’en manquent pas » ou « le bonheur des internautes ». Non mais de qui se moque t’on ? parlons plutôt de leur fameux GRANDS dossiers : le Gard n’a t’il pas d’autre problème que de rétablir la gratuité du Pont du Gard alors même que les 300 000 familles gardoises bénéficient déjà de cette gratuité ! Ne mesurent ils pas les conséquences d’une telle décision ? Chômage, suicide touristique, suicide culturel … Serait ce de la pure inconscience ou de l’incompétence ou de l’irresponsabilité … ou les 3 à la fois. Confier la stratégie touristique du lieur le plus emblématique du Gard à des associations de retraités qui font du vélo le dimanche et qui sont en dehors des problématiques économiques du département : AU SECOURS !

    1. Le Pont du Gard appartient à tout le monde de par son inscription à l’UNESCO. Ce n’est pas aux familles qui ont pris le monopole sur les jobs de décider !!
      Le département donne plus de 2.5M€ au Pont du Gard alors on paye notre entree, arrêtons l’hypocrisie et les subventions d’emplois public

  3. Rien que des petites manigances politiques, pour vendre le Pont du Gard au privé pour quelques voix. La bonne blague : sous des nobles termes « le pont du Gard appartient à tout le monde », il va être bradé et sacrifié. Tout le travail qui a été fait depuis plusieurs années envolé … Vive le recul, la désorganisation, l’anarchie et les petits intérêts privés qui vont fleurir ça et là !
    Pourquoi encourager un bel outil de développement touristique et culturel qui pourrait s’autofinancer complètement s’il était payant, alors qu’on peut faire tout gratuit pour tout le monde (le seul site en France !) et mettre tout le monde à la porte …
    Des petits arrangements électoraux certainement. Quelle belle ambition pour le Gard … De la haute et noble politique … Tu parles de valeurs, oser utiliser le mot UNESCO, alors que le projet final c’est d’en faire un lieu de saccage et de faire rentrer des intérêts privés. Pas sûr qu’on soit toujours aussi fier de notre pont après tout cela !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité