Faits Divers

GARD Faux plombiers, faux policiers : les techniques bien rodées des escrocs

Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard
Photo d'archives / Objectif Gard

La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Gard (DDSP) met en garde les personnes âgées et vulnérables, cibles privilégiées d'escrocs qui abusent de leur fragilité pour s'introduire chez elles et voler des objets de valeurs et des liquidités.

Ces escrocs utilisent des méthodes bien rodées, avec des scénarios souvent très similaires. Des faux policiers se présentent au domicile de leur victime, exhibent furtivement une carte sur laquelle est mentionné « police », et sont en civil, porteurs de brassards orange « police ». Prétextant venir suite à une enquête, ils en profitent pour vérifier le logement, et y dérober des objets de valeur. Quand ils ne jouent pas le rôle de policiers, c'est en faux plombiers qu'ils débarquent prétextant vouloir contrôler les installations suite à une fuite d'eau importante chez un voisin.

C'est ainsi que le 12 octobre dernier, un individu s'est présenté au domicile d'une personne âgée pour des travaux de plomberie à réaliser dans l'appartement. Il s'est introduit chez une dame de 84 ans, suivi dans un deuxième temps par deux autres individus se présentant comme policiers. L'attention de la personne âgée étant détournée , ils ont dérobé divers bijoux.

Les services de police rappelent quelques règles pour se protéger :

- Si la personne se présente à l'interphone ou à votre porte, utilisez systématiquement l'entrebâilleur et le judas et exigez la carte professionnelle et l'ordre de mission (ou justificatif de passage), en cas de refus ne laissez entrer personne.

- Si vous êtes avisé du passage d'une personne par téléphone, par courrier ou par voie d'affichage dans le hall de votre immeuble, vérifiez la venue de cette personne auprès de l'organisme d'origine, votre bailleur, votre syndic, votre concierge ou vos voisins.

- Si vous souhaitez effectuer un contre-appel, utilisez les numéros de téléphone que vous avez en votre possession (figurant généralement sur les avis d'échéance ou les factures) et non pas ceux donnés par la personne qui se présente ou vous appelle.

En cas de comportement suspect, n'hésitez pas, faîtes le « 17 » ou le « 112 ».

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité