Actualités

NÎMES Ils manifestent pour l’arrêt immédiat de l’Etat d’urgence

Manifestation contre l'état d'urgence. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Manifestation contre l'état d'urgence. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Manifestation contre l’état d’urgence. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi après-midi, une trentaine de manifestants s’est retrouvée devant la Préfecture à Nîmes. Les membres de Solidaires, NPA ou encore des Indignés entendent défendre leurs libertés individuelles.

Que ce soit Roland Veuillet pour NPA ou Bruno Chaniac pour Solidaires, les discours sont les mêmes. Le premier veut « se battre contre l’état d’urgence qui ne se justifie pas. C’est surtout un bon moyen de casser les grèves ». Le second s’inquiète que la mesure, instaurée en France le 14 novembre, pour une durée de trois mois reconductibles, « mette de côté la question sociale ». Il continue : « On demande une levée pure et simple. On demande aussi la libération des 29 inculpés qui ont manifesté contre la COP 21 ».

Les manifestants dénoncent aussi les perquisitions à domicile et les assignations à résidence qui pourraient « servir de prétexte » pour s’en prendre aux personnes qui contestent la politique gouvernementale. Enfin, ils regrettent ces mesures « répressives et antisociales qui visent à détruire les droits et les libertés fondamentales qui ne font que le lit des partis d’extrême droite ».

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité