Economie

ALÈS Les entrepreneurs en quête d’un coup de pousse

Réunion d'information à l'incubateur de l'école des Mines d'Alès. EL/OG
Réunion d'information à Innov'Alès. EL/OG

Ce mardi, la Région était présente dans les locaux de l'incubateur de l'Ecole des Mines d'Alès pour présenter la 5e édition du concours Coup de pousse destiné aux jeunes entrepreneurs. A la clé : 800 000 € de dotations.

Le vote a eu lieu sur le fil, mais la nouvelle Région Occitanie conserve le concours Coup de pousse initié en 2012 par le Languedoc-Roussillon. De son côté, la dotation de 800 000 € est maintenue, même si le nombre de candidats va potentiellement doubler avec l'arrivée de Midi-Pyrénées. "La concurrence sera mathématiquement plus rude, mais nous sommes dans une année de transition. La compétition est peu connue des entrepreneurs du territoire voisin et le lancement estival est peu propice à une meilleure notoriété", rassure Mathieu Lhermet, attaché au service Création et reprise d’entreprises. L'an dernier 324 personnes avaient postulé uniquement en Languedoc-Roussillon.

Une petite dizaine de porteurs de projets étaient présents ce mardi à Innov'Alès pour connaître les modalités de ce concours ouvert à deux types de candidats : les futurs entrepreneurs en cours de création d'entreprise, et les jeunes sociétés de moins de 5 ans. Objectif : bénéficier d'un coup de pouce pour avancer dans une aventure souvent difficile et périlleuse. Selon la catégorie, le gagnant peut en effet recevoir entre 20 000 et 100 000 € de soutien. "Ce n'est pas un chèque en blanc, il faut justifier de ses dépenses", insiste Mathieu Lhermet. La subvention peut financer un investissement, un brevet, etc.

Le concours récompensera des projets innovants, technologiquement, socialement, ou autre. Ils doivent être viables et porteurs pour le territoire : création d'emplois... Entre 10 et 14 lauréats seront sélectionnés à partir du 5 septembre prochain, date limite d'envoi des dossiers. Par la suite, 36 seront pré-sélectionnés par la Région en fonction de leur pertinence, et les finalistes présenteront un oral devant un jury, avant la remise des prix début 2017. Le jury sera composé d'un élu, de deux chefs d'entreprises et d'acteurs économiques du territoire.

Préinscriptions

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité