Faits Divers

MEYNES Chauffard: 2 morts, 5 blessés et 6 ans de prison pour le conducteur

Photo d'illustration / Objectif Gard
Photo d'illustration / Objectif Gard

Un homme de 23 ans, qui avait le permis depuis 1 an, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Nîmes à 6 ans de prison, un maintien en détention et une interdiction de passer le permis pendant 8 ans.

"C'était un délire, c'était pour m'amuser, c'était pour l'adrénaline"... Voilà comment un conducteur a résumé l'accident qui a coûté la vie à deux de ses copains de 19 et 20 ans, installés l'un comme passager avant, l'autre à l'arrière du véhicule. C'était le 28 juillet dernier vers 18h50 à Meynes... Les quatre jeunes hommes dans la Twingo revenait d'une après midi plage et détente à Collias sur les bords du Gardon. Ces habitants de Beaucaire et Tarascon étaient joyeux. Ils chantaient dans la voiture, diront plus tard quelques automobilistes témoins des "dérives du conducteur". Des garçons qui avaient consommé de l'alcool et du cannabis. Sauf que le conducteur poussé par cette "adrénaline" faisait des zigzags sur la route. Le jeu débile consistait à se déporter sur le côté gauche et d'attendre une voiture en face. Le but est de braquer au dernier moment pour l'éviter! Sauf qu'à un moment il n'a pas pu éviter le choc.

"C'est incontestablement le dossier de la bêtise. 4 garçons emportés par l'effet de groupe, plaide Me Serge Billet pour le chauffard. C'est aussi un phénomène de société, on défie la règle, on défie le code de la route, on défie la mort, poursuit le pénaliste avignonnais. Il a voulu faire comme sur Internet ou sur des jeux vidéos, il a confondu le virtuel et la réalité, pour des jeunes gens il n'y a pas de frontière entre les deux". Son client est mutique, il pleure souvent, il ne parvient pas à prononcer une phrase audible. Il semble prendre conscience que par sa faute, par sa responsabilité de conducteur il a perdu deux de ses copains. Un troisième est gravement blessé, il a une ITT de plus de 3 mois.

Une famille a été plus légèrement blessée. Il s'agit d'un couple et deux jeunes enfants, des touristes qui ne sont pas près d'oublier le chauffard du Gard. Après l'impact, "le choc va pulvériser le véhicule Twingo conduit par le prévenu. On ne va pas trouver un véhicule, mais différents morceaux de carrosserie, le moteur sera 10 mètres plus loin, le passager arrière sera retrouvé mort dans le coffre, un autre éjecté", précise le président du Tribunal Jean Pierre Bandiera.

Le vice procureur Alexandre Rossi réclame 7 ans de prison et une interdiction de repasser le permis pendant au moins 8 ans. Il ne trouve aucune circonstance atténuante au chauffard qui conduisait sous l'emprise de l'alcool, des stupéfiants, et de façon très dangereuse. " C'est le jeu de la mort, la course de la mort et l'arme faisait 1 tonne. Il y a une volonté manifeste de ne pas respecter le code de la route et de mettre en danger les usagers de la route" a affirmé le représentant du Parquet de Nîmes.

"Ce n'est pas un permis de conduire qui a été délivré, c'est un permis de tuer. C'est un crime de se comporter de la sorte", a dénoncé, Me Karim Bensakina, avocat d'une des familles victimes.

Le prévenu est parvenu à bredouiller: "je suis désolé de ce que j'ai fait, je suis désolé pour les familles".

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité