Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Connaissez-vous le panache à la nîmoise?

Le stade du Hainaut à Valenciennes.
Le stade du Hainaut à Valenciennes.

13ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique se déplaçait à Valenciennes pour tenter de poursuivre sa série d’invincibilité et son beau parcours à l’extérieur. Score: 2-3.

A l’extérieur, le Nîmes Olympique fait peur car il est 2ème du championnat. En 6 rencontres les Crocos qui jouent en bleu pour l’occasion ont pris 11 des18 points disponibles avant le coup d’envoi, autant dire que le Hainaut tremblait…

Habiles dans la récupération avancée, les joueurs de Bernard Blaquart ne parviennent cependant pas à assumer la dernière passe. A la 7ème, Da Costa, lance magnifiquement Butin dans la profondeur et l’axe de la défense croco dépassée par la vélocité des Valenciennois. Le Nordiste se retrouve vite en face-à-face avec Gallon qui campe sur ses positions et détourne finalement le tir de son pied ferme…

Des errances défensives qui auraient pu coûter bien plus cher

Après une récupération dantesque et une chevauchée épique, Téji Savanier est le premier visiteur à s’illustrer (12ème). Alioui sera le deuxième. A l’image de son match contre le Red Star, le Nîmois ne cadre pas sa tête quasi victorieuse qui file flirter avec la barre de Perquis.

Gauthier Gallon, fort mal inspiré, s’aventure hors de sa surface pour tacler un Da Costa bien vif et toujours sur sa lancée dans la profondeur… Le portier Croco se rate complètement et va chercher le cuir dans ses filets (21ème), 1-0. De son côté, c’est Savanier qui ne trouvera pas le cadre après une touche jouée vite et dans la surface de Valenciennes (27ème). Dans la foulée, Gallon réédite son duel victorieux face à Butin. Même position, même parade (28ème), le match s’emballe et Anthony Briançon manque de prendre un rouge.

Avant la pause, Cissokho obligera Perquis à se détendre et Alioui décadrera une nouvelle et puissante tête sur un corner. Gauthier Gallon stoppera une nouvelle balle de but signée Da Costa et fait retomber la balance de son apport au jeu croco du bon côté.

Des bas et un haut gâté

Plutôt à leur avantage en ce début de seconde période, les Crocos pressent haut mais laissent des espaces que le trio Ciss, Da Costa, Roudet ne tarde pas à conquérir. A la 62ème et dans le couloir droit, Théo Valls exécute un superbe centre en direction d’Alioui qui tente le ciseau. Malheureusement pour le spectacle, le tir du Nîmois est contré par Nestor…

Slimane Sissko, à peine entré en jeu, inscrit le but égalisateur (64ème)! Corner tiré par Téji Savanier, tête rageuse du Croco vexé de ne pas trop jouer et but à la hauteur des ambitions de l’équipe à l’extérieur. 1-1. Mais c’est ce diable de Da Costa qui anéantira les espoirs de rébellion la minute suivante… Toujours sur corner, il surgit au point de pénalty et pose une tête confuse hors de portée de Gauthier Gallon! 2-1 (66ème).

Puis que des sommets!

Kouakou fait revenir les rêves! Sur un corner tiré par Fabre et repoussé par la défense nordiste, le butueur nîmois assassine la malchance (72ème) d’un tir qui passe entre les jambes d’un défenseur. Gallon fera encore des miracles en repoussant un tir à bout-portant mais les Crocos s’amuseront une nouvelle fois!

Kouakou, Alioui, Sissoko! Un sublime jeu à trois dans la surface et un tir vengeur de Sissoko viennent achever Valenciennes et sa cohorte de poisse. Un surpuissant et surtout décisif Sissoko qui prend de l’assurance et sa dose de responsabilité dans ce sursaut 2-3 (76ème). Le Nîmes Olympique se crée de multiples occasions et avec panache continue les assauts. Les Crocos font plaisir à voir et dévorent les chétifs nordistes.

Rincé et crampé, le capitaine Fethi Harek sortira et laissera ses camarades finir le match à 10 contre 11 à la 85ème. Quelques minutes plus tard, Ciss se joue de Briançon mais Gaël Angoula veille au grain et contre le tir in extremis. En plus du panache, la bravoure répond à l’appel. Renaud Ripart assurera même une partie de la défense durant l’absence d’Harek.

Victoire de confiance et de confidences. Abnégation, orgueil et talent étaient nécessaires à de tels chavirements, les Crocos sont là et bien là, qu’on se le dise!

 

Fiche technique VAFC-NO :

Spectateurs: NC.

Score: 2-3.

Buts: Da Costa (21ème), Sissoko (65ème et 76ème), Da Costa (66ème), Kouakou (72ème).

Conditions: Brume, pelouse correcte.

Arbitre: M. Willy Delajod.

Cartons jaunes: Briançon (31ème), Da Costa (50ème) Tameze (52ème), Savanier (68ème).

Carton rouge:

Nîmes Olympique: Gauthier Gallon - Gaël Angoula, Anthony Briançon, Fethi Harek (cap), Zié Diabaté - Théo Valls, Téji Savanier (Karim Aït-Fana 70ème), Florian Fabre, Ousmane Cissokho (Slimane Sissoko 62ème) - Rachid Alioui, Christian Kouakou (Renaud Ripart 79ème). Entraîneur: Bernard Blaquart. Non utilisés: Yan Marillat, Gaëtan Paquiez.

Valenciennes Football Club: Perquis - Ciss, Nery, Nestor, Niakhaté - Enza-Yamissi (Kaboré 76ème), Fulgini (Faustin 76ème), Roudet (cap), Tameze – Butin (Diarra 64ème), Da Costa. Entraîneur: Faruk Hadzibegic. Non utilisés: Merville, Aloé.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité