ActualitésSociété

VAUVERT Le colloque Sport/Santé vous invite à vous lever

Beaucoup dinformations et des échanges constructifs en faveur de la prise de conscience de sédentarité actuelles des Français Photo Anthony Maurin).
Beaucoup d'informations et des échanges constructifs en faveur de la prise de conscience de la sédentarité actuelle des Français (Photo Anthony Maurin).

Pour sa 9ème édition, Vauvert accueillait le colloque Sport-Santé du Comité Régional Olympique et Sportif qui avait pour thème "Construire un projet sportif pour un public sédentaire, du mieux-être à la performance".

9ème édition et toujours autant de sujets abordés par les spécialistes du sport et de la santé en Région Languedoc-Roussillon. Au colloque, on a parlé chasseurs-cueilleurs, position et stature du corps, dépense énergétique, sommeil, équivalent métabolique, inactivité physique et sédentarité, santé et bien entendu sport…

Jean Denat, maire de Vauvert qui assistait dans la foulée et sur Gallician à une formation du PS pour lutter contre le FN, avouait volontiers que "Cette ville vaut le détour! A Vauvert, il y a une tradition sportive, celle de la formation et de la transmission des valeurs portées et partagées par le plus grand nombre. Ce colloque régional montre bien qu’il existe un engouement autour de la pratique sportive, à Vauvert, la voie verte est aussi faite pour les familles et les personnes qui ont parfois abandonné le sport. Du temps de Rabelais nous étions connus pour nos diableries mais venir au diable Vauvert c’est aussi faire un petit détour et pourquoi pas du sport!".

D’autres questions posées par les spécialistes, interrogent l’assemblée. Peut-on être actif et sédentaire en même temps? La pratique de l’activité physique peut-elle augmenter la sédentarité? En tout cas, on sait que le tabac tue 10% de la population mondiale mais on oublie que la sédentarité en tue 11%! Grosso modo, être assis devant la télé risque fort de vous tuer…

Les femmes en moins bonne forme

Pour Richard Mailhé, Président CROS LR, "Le sport/santé est une priorité qui fait partie de notre feuille de route aussi bien pour les scolaires qu’au sein des clubs et des entreprises. 42% des Français ne font pas assez de sport, la dépense énergétique est limitée par le travail sédentaire et la télévision mais une simple activité régulière réduit le taux de mortalité. Les femmes sont quant à elles plus sédentaires et en moins bonne forme générale que les hommes. En effet, 46% des Françaises ne font aucun sport et en 40 ans, les capacités cardiovasculaires sont moins bonnes de 25% chez nos jeunes… 1 étudiant sur 3 ne fait jamais de sport! Pourtant, le sport permet d’améliorer les résultats scolaires…".

Passer de la sédentarité à l’inactivité physique peut suffire à limiter la casse sanitaire. En fait, une personne obèse, hypertendue, diabétique mais non sédentaire peut être en bien meilleure santé qu’une personne mince, aux artères de bébé, sans maladie mais sédentaire… Voilà de quoi donner à réfléchir. Si vous restez assis devant votre ordinateur, essayez de vous lever et de marcher un tantinet toutes les 3h, la posture assise est votre pire ennemie. Si vous vous remettez au sport, la bonne astuce pour ne jamais être dans le rouge, c’est de ne pas dépasser le seuil du 2ème souffle! Rendez-vous en 2017 et dans l’Hérault pour une session de prolongement au colloque vauverdois.

Olivier Petronio reçoit la médaille dargent de la Jeunesse et des Sports des mains de Jean Denat Photo Anthony Maurin).
Olivier Petronio, organisateur du colloque, reçoit la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports des mains de Jean Denat (Photo Anthony Maurin).

Dans un second temps, Olivier Petronio a reçu la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports. Pour Jean Denat, "Olivier, a toujours été quelqu’un d’humble et qui fait beaucoup de choses pour le sport. Du football dans les années 1990 au triathlon dans les années 2000 ses responsabilités associatives en local comme à la Région sont exceptionnelles. Je souhaitais l’honorer car à moins de 40 ans, il a consacré plus de la moitié de sa vie au sport et à ses pratiquants».

En réponse et en remerciement, Olivier Petronio notait quant à lui qu’il était "incapable de dire l’homme et le citoyen de je serais aujourd’hui sans cet engagement de plus de 20 ans. L’école du sport est la plus grande école qui existe. Seul, on ne peut rien faire mais en tissant une équipe autour de soi on peut réaliser de grandes choses. Sur ce territoire, il y a beaucoup à faire, à commencer par redonner l’espoir à la jeunesse". Une belle histoire pour celui qui a fait la connaissance de Jean Denat, qui était alors son professeur de Technologie, à quelques mètres de l’endroit où il a reçu sa médaille.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité