Economie

ST-ÉTIENNE-DES-SORTS Deux chartes pour encourager l’économie locale

(DR)
(DR)

C’est une première dans le Gard rhodanien : le village de Saint-Etienne-des-Sorts, entre Pont-Saint-Esprit et Marcoule, a signé mardi soir lors de son conseil municipal deux chartes visant à encourager l’économie locale, qui concernent les associations, les commerçants et les entreprises du territoire.

« Là on est sur des circuits courts », se félicite le maire de la commune Didier Bonneaud.

Associations et mairie s’engagent à consommer local

La première convention concerne les associations : « en échange d’une subvention, elles s’engagent à effectuer leurs dépenses chez les commerçants du Gard rhodanien », explique l’édile. Concrètement, une association subventionnée par la mairie pour organiser un événement devra dépenser ladite subvention sur le territoire.

La seconde engage la commune à privilégier les entreprises locales dans le cadre de ses marchés publics tout en restant dans le cadre de la loi : « je vais travailler sur les critères, et nous avons la possibilité de passer des achats directs », explique Didier Bonneaud. Les municipalités ont en effet la possibilité de pondérer certains critères, notamment la pollution, ce qui pénalise de facto sur certains marchés les entreprises venues de loin et parfois de l’étranger.

Une initiative qui a convaincu l’association d’entrepreneurs Grisbi, qui signe la convention avec la municipalité. Une convention qui « s’inscrit dans ce qu’on avait initié avec la stratégie de bon achat, aujourd’hui les entreprises sont en difficulté, et dans la mesure où on trouve les compétences sur place, on ne va pas les chercher à Lyon », explique Philippe Broche, qui a oeuvré avec l’adjoint stéphanois Bernard Seu pour l’élaboration de cette charte. Lui qui fait partie de la liste qui a remporté les élections de la CCI Gard, et qui sera intronisée d’ici un mois, était présent « en simple spectateur » mardi soir. Et le Bagnolais d’annoncer qu’une fois la nouvelle équipe installée, la chambre consulaire signerait d’autres conventions : « d’autres communes ont montré leur intérêt. Il faut maintenant que les collectivités territoriales du Gard rhodanien suivent le mouvement. »

Et aussi :

Outre la signature des deux chartes, d’autres points ont également été votés lors du conseil municipal, parmi lesquels « le projet de parc aquatique sur la commune, une société vient de se monter et on les accueille gratuitement », résume Didier Bonneaud.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité