Faits Divers

NÎMES Un an de prison et mandat d’arrêt pour des menaces de mort sur des infirmières de l’hôpital

Hôpital Carémeau de Nîmes.
Hôpital Carémeau de Nîmes.

 

Le tribunal correctionnel de Nîmes a prononcé mercredi après-midi, une sanction de 1 an de prison ferme et a délivré un mandat d'arrêt contre un homme de 45 ans qui ne s'est pas présenté à l'audience. Il était poursuivi pour "menace de crime ou délit contre un professionnel de santé". Des faits survenus le 24 mai dernier. Ce jour-là cet homme voulait quitter le CHU où il était hospitalisé, sans autorisation et sans avoir un avis médical conforme. Il avait été opéré après avoir été blessé par balle. Les médecins ne souhaitaient pas qu'il s'absente de l'hôpital pour éviter des complications et à cause de ses faiblesses post-opératoires. C'est à son retour dans l'établissement hospitalier que la situation a dérapé. "Je fais ce que je veux. Je vais vous tuer, vous faire la peau, vous couper en deux. Je connais du monde", a insulté le malade qui devenait ingérable et qui a vociféré pendant de longues minutes. Après coup, il ne s'est pas excusé de son comportement agressif vis-à-vis des deux infirmières qui ne voulaient qu'une seule chose : le soigner.

"Il a un casier judiciaire chargé, il fait état lorsqu'il menace le personnel soignant de son casier pour impressionner et il refuse de prendre l'acte d'huissier qui le convoque à une audience du tribunal correctionnel pour être jugé", dénonce Maître Delphine Ortalda, le conseil des deux salariées du CHU Carémeau qui se sont constituées parties civiles. Le tribunal a suivi les réquisitions du vice-procureur qui demandait 1 an de prison ferme et un mandat d'arrêt... Concrètement, les forces de police ont l'ordre d'interpeller cet homme et de le conduire en prison.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité