Economie

BAGNOLS Cyclium au campus des métiers du lycée pour « créer des passerelles »

Cyclium a visité le Campus du lycée Einstein de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Cyclium a visité le Campus du lycée Einstein de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une dizaine de membres du groupement d’entreprises du secteur du nucléaire dans le Gard rhodanien Cyclium sont retournés au lycée vendredi matin.

Plus précisément au campus des métiers et des qualifications du lycée Einstein de Bagnols, à la découverte des plateaux techniques et des enseignements dispensés dans l’établissement à l’occasion d’une réunion décentralisée du groupe de travail écoles-entreprises.

10 000 mètres carrés dédiés à l’industriel

Les chefs d’entreprises ont pu visiter une bonne partie des 10 000 mètres carrés dédiés à l’industriel sur lesquels la Région a investi 1,1 million d’euros, « avec au coeur des formations la maintenance, du CAP à la licence pro », présente le directeur délégué aux formations professionnelles et techniques de l’établissement Philippe Claris. On y dispense notamment le BTS maintenance des systèmes, où les apprentis se familiarisent avec les chaînes de production, les compresseurs, les systèmes hydrauliques et électriques. Ou encore le BTS contrôle industriel et régulation automatique, où les élèves « doivent mettre en place un projet industriel et le mener à bien », précise Philippe Claris.

À côté, plusieurs plateaux techniques abritent les bacs pros, dont un pour les techniques d’usinage et un autre pour la maintenance des équipements industriels, « où ils apprennent à monter, démonter, plier, percer et souder », énumère le directeur délégué aux formations professionnelles et techniques de l’établissement. Sur place, les membres de Cyclium échangent avec l’enseignant et envisagent des collaborations. C’est là toute l’idée de ce groupe de travail écoles-entreprises : « on souhaite arrêter d’opposer les deux mondes avec d’un côté l’Education nationale et l’entreprise, pour créer des passerelles », explique le chargé de mission de Cyclium Jacques-Olivier Garda.

« Rapprocher l’école et l’entreprise »

Et ça tombe bien : « l’objectif du campus, qui est une initiative portée par l’Éducation nationale et la Région, est de rapprocher l’école et l’entreprise et de s’engager ensemble sur des projets très concrets », affirme le directeur opérationnel du campus Philippe Girones. Des projets qui seront répartis sur les deux sujets majeurs identifiés pour le campus, à savoir « le confinement et la mobilité électrique », présente le directeur opérationnel, avec un autre objectif en filigrane, « monter le niveau de qualification des étudiants et des salariés.»

Et avant d’y arriver, il faut d’abord se connaître : « on se rend compte que les uns et les autres découvrent qu’il existe plein de choses, mais qu’ils ne les connaissent pas », admet Jacques-Olivier Garda. C’est là tout l’objectif de ce type de visites, mais aussi de la rencontre familles-jeunes-entreprises-monde de la formation que Cyclium souhaite mettre sur pied début 2018.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité