A la uneFaits Divers

NÎMES Enfant de 2 ans erre en couche-culotte dans la rue: la maman condamnée

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).
Le palais de justice de Nîmes/ Objectif Gard

 

Une mère de famille avait laissé ses deux enfants seuls chez elle. Le plus "grand" âgé de 2 ans a été retrouvé le 12 mars dernier. Il errait dans les rues de Nîmes en couche-culotte. Le plus petit, 2 mois, a passé une partie de l'après-midi et toute une nuit seul dans l'appartement. La mère de famille a été retrouvée ivre dans une rue. Elle a été condamnée, mardi, par le tribunal correctionnel de Nîmes à 12 mois dont 10 mois avec sursis. Elle écope également d'une interdiction des droits civiques et familiaux. Ses enfants sont placés depuis plusieurs mois. 

Le dimanche 12 mars dernier, vers 15h30, la découverte d'un enfant de 2 ans qui errait seul dans les rues du centre-ville de Nîmes avait suscité émotion et indignation. L'enfant était vêtu d'une simple couche-culotte, et chaussé de baskets. Il n'avait donc pas d'autres vêtements lorsque des passants ont alerté la police.

Quelques heures plus tard, les pompiers sont intervenus sur la voie publique, toujours dans le centre historique de Nîmes pour emmener aux urgences une jeune femme de 21 ans, totalement ivre. Hospitalisée, puis placée en cellule de dégrisement au commissariat, les autorités n'ont pas fait le lien immédiatement entre la mère de famille et l'enfant retrouvé dans la rue. Après le dégrisement, la jeune maman âgée de 21 ans est rentrée chez elle. A son domicile, son nourrisson de 2 mois était dans son petit lit, il avait passé une partie de la journée de dimanche et toute la nuit seul au domicile resté ouvert. Par contre, son enfant de 2 ans qu'elle avait laissé seul au moment de la sieste n'était plus là. La mère de famille est repartie au commissariat pour les alerter sur sa disparition. C'est à ce moment-là que le lien a été établi.

Ce mardi, en soirée, le tribunal correctionnel a jugé cette maman de 3 enfants pour "délaissement d'enfant". Un procès de la misère sociale et humaine. Elle a expliqué en pleurs qu'au départ, elle a quitté son domicile pour chercher une cigarette, avant d' aller boire un verre avec une connaissance. Sauf que le verre n'a pas suffi et que la bouteille y est passée. La jeune femme sera retrouvée dans la rue, à terre, totalement ivre. "C'est le dossier de la misère, humaine, sociale, familiale. Elle a besoin d'être aidée, elle a trois enfants dont son fils aîné qu'elle a eu très jeune à 16 ans, affirme son conseil, Maître Isabelle Viremouneix. Elle regrette, elle pleure tout le temps, elle a une véritable prise de conscience. Malgré les faits, elle a un amour sincère, profond et véritable pour sa famille, pour ses enfants", poursuit l'avocate Nîmoise. Le père des enfants est, lui, en prison, il était déjà incarcéré en mars dernier pour des "violences conjugales". "Ma cliente a un passé douloureux, elle aussi a été placée, elle a été trimbalée de foyer en foyer", ajoute Me Viremouneix.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Enfant de 2 ans erre en couche-culotte dans la rue: la maman condamnée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité