Culture

PONT-ST-ESPRIT Théâtre : la Locandiera de Goldoni, « une comédie moderne » à Valmont

La présidente du Cercle de Valmont Marie-France Zen et le comédien et metteur en scène Patrick Baty (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

 

La présidente du Cercle de Valmont Marie-France Zen et le comédien et metteur en scène Patrick Baty (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La présidente du Cercle de Valmont Marie-France Zen et le comédien et metteur en scène Patrick Baty (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

 

Oui, on peut aller au théâtre hors d’Avignon en juillet.

Direction une autre ville à Pont Médiéval, entier celui-là : la compagnie Patrick Baty, du nom de l’expérimenté comédien et metteur en scène, propose six représentations de la Locandiera de l’Italien Carlo Goldoni, les 21, 22, 23, 28, 29 et 30 juillet au clos Valmont de Pont-Saint-Esprit.

« Une pièce de caractère »

Une pièce d’un auteur majeur du XVIIIe siècle, « c’est grâce à lui qu’il existe tout le théâtre italien moderne, d’ailleurs la Locandiera est une comédie moderne, dans l’esprit de Molière », présente Patrick Baty, intarissable sur cette pièce qui explore nombre de thématiques universelles.

L’histoire est celle d’une aubergiste, une jeune femme dont tous les hommes tombent amoureux. Parmi eux, une galerie de personnages, des nobles, un aristocrate, un marquis fauché et un comte qui s’est acheté un titre. Tous cherchent à s’attirer les faveurs de la logeuse, « ils lui offrent des cadeaux, il est beaucoup question d’argent », précise le metteur en scène. C’est alors qu’un chevalier misogyne, qui méprise les femmes, pose ses valises à l’auberge. « La Locandiera va le draguer et lui donner un traitement de faveur », explique Patrick Baty. Le but étant de le faire lui aussi tomber dans ses filets.

« C’est une pièce de caractère, très féministe » note le metteur en scène, qui jouera également dans une pièce qui propose des seconds rôles savoureux. Le tout avec un thème en filigrane : les apparences parfois trompeuses et le mal que les personnages se donnent pour passer pour ce qu’ils ne sont pas. « C’est un peu la comédie des masques », résume Patrick Baty.

Sept acteurs amateurs seront sur scène. Amateurs éclairés, emmenés par un metteur en scène resté vingt-cinq ans à Paris puis dix à Avignon, et qui revendique avoir monté une vingtaine de spectacles avec des acteurs professionnels avant de s’installer à Pont il y a deux ans et d’y monter un atelier théâtre.

Patrick Baty et sa troupe travaillent sur la Locandiera depuis octobre, deux fois par semaine minimum pour proposer un spectacle de qualité dans les beaux jardins du clos Valmont.

Tarifs : 10 euros, 5 euros réduit, gratuit pour les moins de 16 ans. Renseignements : 06 09 59 37 91.

Et aussi :

Puisqu’aller voir une pièce de théâtre c’est bien, mais y aller avec le ventre plein c’est mieux, une guinguette a été installée au clos Valmont depuis le début de l’été, qui sert midi et soir. « Il y a une cuisinière professionnelle, tout est fait maison à partir de produits locaux », explique la présidente du Cercle de Valmont Marie-France Zen. Plus d’informations au 09 70 38 60 69.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité