Faits Divers

GARD Instituteur soupçonné de viols : réunion à l’école et nouvelles plaintes

Photo d'illustration / Objectif Gard
Photo d'illustration / Objectif Gard

Au lendemain de la mise en examen et de l'incarcération d'un enseignant gardois pour "viols et agressions sexuelles sur mineurs", de nouvelles plaintes ont été déposées. Hier mercredi, lors d'une conférence de presse, le procureur Eric Maurel estimait "à au moins 6 enfants", les victimes potentielles du maître d'école. Ce jeudi, de nouvelles plaintes ont été déposées. 9 d'entre-elles auraient été enregistrées par les services de gendarmerie en charge de cette délicate enquête. Outre l'aspect judiciaire, cette affaire concernant un instituteur qui exerce dans le Gard depuis une vingtaines d'années suscite un émoi considérable dans le monde enseignant et dans le village de Caveirac où enseignait cet homme de 58 ans depuis quelques années. Il avait été suspendu par l'éducation nationale dès décembre 2016, date à laquelle les premiers signalements avaient été évoqués par des parents d'élèves. Des enfants avaient décrit des siestes et des jeux à connotation sexuelle.

Ce jeudi, en ce moment même (18h30), une réunion se déroule à l'école de Caveirac concernée par les évènements. C'est le Dasen (l'inspecteur d'académie) qui serait à l'origine de cette réunion qui regroupe outre un représentant de l'Education Nationale, le colonel Lacroix patron des gendarmes du Gard et le Procureur de la République de Nîmes Eric Maurel.  Une rencontre est prévue avec des parents d'élèves.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité