Politique

ALÈS Chez les Républicains, la relève a du cœur

Les jeunes Républicains à la permanence d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce matin, les jeunes Républicains du Gard étaient réunis à la permanence d'Alès pour une bonne action

Les jeunes Républicains à la permanence d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

La politique, on l'oublie parfois, c'est aussi de nobles actions. Celle des jeunes Républicains Gardois, menée depuis fin novembre dans tout le département, en est le parfait exemple. Sous la houlette de leur chef de file Anthony Chaze, les 300 jeunes Républicains que compte le mouvement dans le Gard ont récolté plus d'une centaine de cadeaux "pour que tout le monde ait un beau Noël", résumera Léa Boyer, très investie sur le secteur alésien, tout comme le conseiller municipal Nicolas Perchoc.

"C'est une opération qui est menée depuis 8 ans, essentiellement sur Nîmes, explique Anthony Chaze, élu aux sports à la ville de Nîmes. Cette année, on l'a étendue à Alès car il y a une vraie redynamisation de ce territoire, ce n'est pas qu'une succursale". Des propos confirmés par le doyen de la bande, un 'senior Républicain', Christophe Rivenq, ravi de voir cette relève se mobiliser aussi bien pour les temps forts de son parti que pour les bonnes actions.

C'est donc à la permanence d'Alès* que tout ce petit monde a remis les cadeaux à Marc Infantes, le président de l'association LiSA (Lions Sports Action), qui a choisi de les offrir au Secours Catholique. Les 98 bénévoles alésiens de l'association vont désormais les distribuer à tous les enfants qui n'ont pas la chance de pouvoir fêter Noël.

*La permanence, située au 28 boulevard Gambetta à Alès, est ouverte les mardis et jeudis de 17h à 19h. Alain Perchoc répond à toutes les questions du public. Tel : 04 66 07 14 41.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

 

 

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Est ce que ces gens là ont lu et entendu les propos de cette droite sur les pauvres, migrants ou pas. C’est parfois à vomir surtout quand c’est leur nouveau grand chef Wauquiez , pourfendeur des « assistés », qui les prononce. Alors, après ils viennent jouer à la Noël …les charitables . Le Secours Catholiques aurait dû leur remettre leur petit livret relatif aux préjugés sur les pauvres. Ils en ont bien besoin vu leur couche de préjugés les autres 364 jours de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité