Faits Divers

GARD Il piège sa femme au lit avec son amant : 1 000 euros d’amende

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

 

Le palais de justice de Nîmes / Objectif Gard).

Cet homme de 44 ans explique à la barre du tribunal correctionnel de Nîmes qu'il a voulu piéger son épouse en flagrant délit d'adultère.

Il avait demandé depuis plusieurs semaines à sa femme de choisir entre lui et son amant. Une dame qui avait du mal à faire pencher la balance, puisque le mari ayant des soupçons de plus en plus précis a décidé de piéger madame. Un matin, le 13 novembre dernier, il fait croire qu'il part travailler. Mais il revient rapidement à son domicile situé dans une petite commune aux portes de Nîmes. Et là, à l'extérieur de sa villa, il aperçoit la moto de l'amant. Le quadragénaire voit rouge et décide alors de rentrer en silence chez lui. Il prend un couteau et surgit dans la chambre conjugale où les deux tourtereaux roucoulent. Madame est finalement parvenue à calmer son mari qui en plus a été poursuivi devant le tribunal correctionnel pour des " menaces avec usage ou menace d'une arme sans incapacité ". L'amant également présent à l'audience comme victime n'a pas voulu envenimer la situation... Il n'a pas demandé de dommages et intérêts comme il aurait pu le faire. La maîtresse de maison était, elle, absente des débats judiciaires. Le mari a été condamné à 1 000 euros d'amende.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité