A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le Croco a eu la peau du Chamois!

Les Nîmois espèrent faire bonne pêche à Lorient... (Photo : Anthony Maurin/Objectif Gard)
Umut Bozok (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour le compte de la 27ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, toujours deuxième du championnat, se déplaçait à Niort pour y affronter des Chamois presque relégables. Score final: 1-4.

C’est donc au stade René-Gaillard que les Crocos se sont donnés rendez-vous avec leur destin. Enrayer la spirale pas assez positive et faire parler la poudre face à une formation que les Crocos peuvent largement maîtriser… Enfin, sur le papier, car au match aller les Chamois s’étaient baladés aux Costières en y gagnant cinq buts à un.

Au coup d’envoi dans les Deux-Sèvres, les Nîmois alignent leur équipe type et espèrent bien relancer la machine grippée. Sans victoire sur les cinq derniers matchs (2 D, 3 N), les Crocos doivent aller de l’avant et se remettre à rêver.

Ascenseur émotionnel

0-1 dès la 2ème minute! Les Crocos démarrent fort et Umut Bozok exécute un sublime petit lob sur le jeune Olliero et marque son 18ème but! Lancé en profondeur dans le dos d’une défense particulièrement mal alignée et passive, le Nîmois se retrouve vite seul et en face à face avec le portier niortais. Le Croco score encore et est prêt à battre des records.

Mais le joie est de courte durée car à la 4ème, Niort égalise.1-1… Les locaux s’en vont en guerre sur le côté droit et sur un centre de Leautey, c’est Djigla qui s’élève plus haut que la défense et propulse le ballon dans les filets, tout est à refaire… Mais il reste 85 minutes.

Alioui commence par un énorme coup-franc de 25 mètres qu’Olliero doit détourner en corner. Après? Le vide pendant 15 minutes et beaucoup de fautes niortaises. Deux cartons pour les Chamois sur deux fautes subies par Bozok! Savanier, à la 21ème tire un coup-franc des 20m mais le cuir frôle l’équerre extérieure gauche.

Taille patron

Les Crocos semblent dominer ce début de match, emballent le jeu quand ils le désirent et calment la cadence pour réfléchir à leurs assauts à venir. Impeccables à l’arrière depuis le but encaissé, les Nîmois font le jeu au milieu et se procurent les meilleures occasions devants.

Avec le Marais Poitevin en vue, Agouazi prend un second jaune, toujours sur Bozok… 34ème, Nîmes va jouer près d’une heure en supériorité numérique, les choses se précisent. Alioui inscrit son 11ème but de la saison à la 36ème minute! Avec sang-froid Téji Savanier sert magistralement le Marocain qui est à l’entrée de la surface. Une frappe quasi enroulée plus tard, les Nîmois reprennent l’avantage en taille patron.

43ème, action chaude. Valdivia trouve Alioui dans la surface. Une nouvelle fois en face à face, c’est Olliero qui l’emporte et s’interpose énergiquement. Arrêts de jeu et c’est Valdivia qui voit sa reprise raser la base du montant droit du gardien niortais… Mi-temps.

Au retour des vestiaires, Choplin ne se fait pas prendre par la brigade sur une faute de nervosité. Suite à un petit crochet dans la surface de Del Castillo, il laisse traîner le pied et déséquilibre le Nîmois (50ème). Deux minutes plus tard, Savanier remonte le terrain et trouve Alioui qui déclenche une frappe aux 20m, Olliero plonge et détourne en corner. 53ème, c’est Ripart qui décadre une tête alors qu’il était seul devant le but. 56ème Ripart centre pour Bozok qui enlève trop son tir…

Tuer le match

D’autres occasions se dessinent mais le réalisme manque cruellement et si les Chamois se réveillent, on risque de le regretter amèrement. Bozok se charge du problème à la 60ème! 19ème but pour lui et magnifique passe décisive pour Ripart. En position de marquer sur le côté droit de la surface, Ripart fait mine d’éliminer le gardien et passe en retrait à Bozok qui n’a plus qu’à mettre la balle au fond. Seul, il s’exécute et permet aux Crocos de tuer le match. 1-3, oui papa!

Encore dix minutes de vide puis à la 70ème, Ripart touche du bois sur corner. Il coupe la course du ballon au premier poteau, met la tête mais sa frappe heurte la base du montant niortais. Le temps défile, la victoire se profile et le Nîmes Olympique enfile… son costume de dauphin avec panache et sérénité. 77ème, Bozok rate un face à face, non Olliero le gagne. Planté sur sa ligne, le fier portier reste sur ses appuis et fait peur à Bozok qui bafouille. 81ème, idem. Sur un service de Vlachodimos, Bozok seul une nouvelle fois ne parvient pas à inscrire son troisième but. Le gardien détourne encore du bout du pied, rageant mais quel arrêt.

83ème, Del Castillo entre sur le côté gauche de la défense niortaise. Il passe intelligemment à Bozok au point de penalty. L’attaquant la joue altruiste et refile l’offrande à Alioui qui double son compteur et quadruple celui de sa formation. 1-4, l’attaque croco est retrouvée. Dans la foulée, Lamkel Ze donne une petite claque à Hsissane tout juste entré en jeu et prend le rouge, Nîmes termine à 11 contre neuf et sans coach niortais.

88ème, Savanier tire un coup-frac excentré et de 30 mètres. Au premier poteau, Alioui met le pied, sort l’aile de pigeon et touche la transversale. 15ème victoire de la saison pour Nîmes qui s’accroche et avance.

 

Fiche technique

Chamois Niortais FC – Nîmes Olympique

Score: 1-4 (1-2).

Buts: Bozok (2ème) et 60ème), Djigla (4ème), Alioui (36ème et 83ème).

Conditions: 0°C, pelouse correcte.

Spectateurs: NC.

Arbitre: M. Bartolomeu Varela.

Avertissements: Vion (13ème), Agouazi (19ème et 34ème), Alakouch (30ème).

Expulsions: Agouazi (34ème) (Lamkel Ze 84ème).

Le groupe nîmois: Baptiste Valette – Sofiane Alakouch (Gaëtan Paquiez 87ème), Anthony Briançon, Fethi Harek (C), Olivier Boscagli – Téji Savanier, Pierrick Valdivia (Malik Hsissane 79ème) – Renaud Ripart, Rachid Alioui, Umut Bozok, Romain Del Castillo (Panagiotis Vlachodimos 67ème). Joueurs non utilisés: Martin Sourzac – Liassine Cadamuro – Antonin Bobichon – Sami Ben Amar. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe niortais: Olliero – Choplin, Sans, Dacosta, Rivieyran – Agouazi, Dembele (C), Leautey (Lamkel Ze 60ème), Djigla – Vion (Paro  78ème), Dona NDoh (Lebeau 39ème). Joueurs non utilisés: Bouchard – Brison, Batisse, –  – Bueno. Entraîneur: Denis Renaud (expulsé à la 67ème).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité