Faits Divers

BEAUCAIRE Un an de prison après avoir menacé le directeur-adjoint du lycée Paul Langevin

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

Il est nerveux, Abdelilah. Ce jeune homme de 21 ans, au crâne rasé, ne tient pas en place dans le box du tribunal correctionnel de Nîmes...

Bras croisés, soufflant ou bougonnant après le président Jean-Pierre Bandiera dès que celui-ci prononce une phrase qui lui déplaît, Abdelilah est à deux doigts d'exploser mais parvient, au moins pendant le rappel des faits, à se contenir.

Alors qu'il ne fait pas partie de l'établissement, il est reproché au beaucairois d'être entré dans la cour du lycée Paul Langevin en scooter, le 25 janvier dernier, pendant la pause déjeuner. "Pour faire le beau", comme le résume la procureure, il accélère dans la cour et finit son show par un dérapage. Pour piéger l'énergumène, le directeur adjoint, malin, referme le portail ce qui bloque Abdelilah et, surtout, ce qui l'énerve. Il insulte, menace de mort et pousse le représentant du lycée.

- Je garde le silence, choisit-il comme système de défense.

Bouillonnant, il ne tient pas longtemps sa résolution qui était probablement la plus sage. Car la suite ne sera pas à son avantage... Quand le juge évoque une condamnation de 2016, époque où Abdelilah s'amusait à lancer des projectiles sur les policiers et les pompiers depuis les toits de Beaucaire, la cocotte minute explose :

- Pourquoi vous me parlez de vieilles affaires ? J'en ai rien à foutre ! Faites ce que vous voulez, faites tomber la peine, comme ça je m'en vais.

Le président ne se fait pas prier : le prévenu est condamné à un an de prison et 150€ d'amende. Il devra enfin verser un euro symbolique à sa victime.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité