A la unePolitiqueSociété

NÎMES Franck Proust a fait la rentrée à Prosper Merimée

Le premier adjoint au maire de Nîmes était, ce lundi matin, à l’ouverture du groupe scolaire de la Croix de fer.

Franck Proust dans une classe de la maternelle (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

C’était la fin des vacances pour les 196 élèves de l’école de la rue Melchior-Doze. Franck Proust en a profité pour visiter le groupe scolaire.

« Paul, Ulysse, Aline, Blanche.. ». C’est le premier appel de la rentrée scolaire à l’école Prosper Mérimée. Les mamans et les papas accompagnent leurs enfants jusqu’au dernier moment. Franck Proust est quant à lui venu avec Véronique Gardeur-Bancel, l’adjointe au maire déléguée à l’enseignement scolaire, et Marc Taulelle, l’adjoint au maire délégué à la construction et aux bâtiments communaux. En ce jour de rentrée, la délégation municipale visite l’école afin de se rendre compte de visu des travaux effectués dans l'établissement.

Le premier adjoint au maire a justifié le choix de l'école Prosper Mérimée pour cette visite : « j’ai choisi de venir dans ici car nous nous intéressons à toutes les écoles, quel que soit le quartier ». Et il souligne l’investissement de la municipalité dans l’Éducation. « Avec 39 millions d’euros par an, c’est le second budget de la Ville. » La visite débute par une classe de la maternelle. Pour certains petits Nîmois, c’est une épreuve douloureuse et des larmes sont versées.

182 000€ de travaux effectués pour le groupe scolaire Prosper Merimée

Pour cette maternelle, 102 000€ ont été investis. Il y eu la mise en peinture des portes, le remplacement des portes vitrées, le traitement de l’accessibilité et la réfection complète de la cour. Puis est venu le tour de l’école élémentaire. Les adjoints au maire entrent dans une classe dédoublée (CM1 – CM2). Un petit garçon porte fièrement, le maillot du Nîmes Olympique. « Tu as assisté au match contre le PSG ? », lui demande Franck Proust. « Non, je n’ai pas eu de place », lui répond l’enfant.

Franck Proust, Marc Taulelle et les enfants de la maternelle (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

En ce premier jour, l’ambiance est calme et studieuse. « Le maireJean-Paul Fournier, a souhaité que toutes les classes dédoublées soient équipées de tableaux numériques interactifs », rappelle Véronique Gardeur-Bancel. Dans cette école élémentaire, la Ville a dépensé 80 000€ pour l’extension du restaurant scolaire et l’aménagement de locaux dans l’accueil. Sur l’ensemble du groupe scolaire Prosper Mérimée, les travaux ont coûté 182 000€.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité