EconomiePubli Reportage

AGGLO SPHÈRE Enseignement supérieur : des valeurs sûres et des nouveautés

Le territoire de Nîmes métropole dispose de pas moins de 50 établissements d’enseignement supérieur qui proposent plus de 300 cursus.

Publi Reportage

Rebaptisé Open campus, propriété de Nîmes métropole depuis 2016, le site de l'ex-EERIE devrait à terme accueillir près de 1 000 étudiants (Photo: archives Objectif Gard)

Nîmes Métropole a fait de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de la recherche et de l’innovation un axe prioritaire d’intervention, ouverte sur l’économie et l’entreprise.

Le bassin de Nîmes métropole c'est désormais une population d'environ 14 000 élèves (*) qui est concernée par les études supérieures alors qu'elle se comptait déjà 13 600 en 2016. Des chiffres qui poursuivre une progression exponentielle avec une augmentation de 20% des effectifs entre 2005 et 2018. Pour accueillir tout ce petit monde et satisfaire aux envies de formation diverses et variées et coller au plus près des aspirations et des demandes des employeurs, Nîmes métropole dispose de pas moins de 50 établissements d’enseignement supérieur qui proposent plus de 300 cursus qui vont du BAC + 2 (BTS, DUT…) au BAC+8 (doctorat).

Universités, grandes écoles, IUT, CFA : Nîmes métropole offre une belle diversité de formations et surtout quelques pépites que l’on ne trouve nulle part ailleurs ou presque. Ces formations constituent un éco-système dynamique en parfaite adéquation avec le tissu économique régional qui réclame des expertises pointues. Et la faculté de médecine de Montpellier-Nîmes, la plus ancienne du monde en exercice, organise également des formations d’excellence sur le territoire de Nîmes métropole. L’UFR de Nîmes, situé à proximité immédiate du CHU, offre un haut niveau de professionnalisation.

Par ailleurs, l’IUT de Nîmes propose des formations dans le cadre des Diplômes universitaires de Technologie (DUT) et des Licences professionnelles sur 5 thématiques : Génie Civil, Génie Électrique et Informatique Industrielle, Génie Mécanique et Productique, Gestion des Entreprises et des Administrations, Science et Génie des Matériaux. Ces expertises se déploient sur 12 sites de formation, proches des lieux de vie et dotés d’une offre d’hébergement étudiant qui garantissent un logement adapté à chacun, dans les meilleures conditions.

Enfin, pour satisfaire aux besoins des entreprises du secteur de l’aéronautique des régions Occitanie et PACA, des formations spécifiques ont débuté en septembre 2017 sur le site de Garons. L'objectif est clair : développer un pôle de maintenance aéronautique conséquent sur Garons, avec possibilité d’implantation de nouvelles entreprises.

Deux nouveaux établissements sur l'Open Campus...

Implantés à Nîmes, au coeur du parc Georges Besse sur le site de l'EERIE de l’École des Mines, deux nouveaux établissements sont venus compléter le panel déjà présent. IN’TECH Sud, école supérieure d’ingénierie informatique propose un cycle Bachelor (BAC+3) en trois ans, dans les filières Ingénierie du Logiciel et Systèmes et Réseaux ainsi qu'un cycle M (BAC+5) en deux ans, par alternance, dans ces mêmes filières. De son côté, nouvelle venue elle-aussi, l’École de commerce de Nîmes propose un Bachelor of Business Administration (BAC+3) en trois ans et un MBA (BAC+5) en deux ans.

... et de nouveaux cursus

Toujours au chapitre des nouveautés, de nouveaux cursus sont proposés sur le territoire. À l’Université de Nîmes on trouve désormais une licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), avec deux parcours, Management du Sport, et Activités Physiques Adaptées-Santé et un master Production, usages et interprétation des fictions. À la Faculté d’éducation de l’Université de Montpellier, site de Nîmes, c'est une licence Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation qui fait son entrée. À l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Nîmes existe maintenant une licence professionnelle Assemblage intégration test de systèmes spatiaux. Au Lycée Ernest Hemingway à Nîmes on passera un diplôme national Métiers d'art et du design (DN MADE) Prospective matière et image de mode (diplôme de niveau BAC+3 en trois ans nouvellement créé, en remplacement du BTS Design de mode). Au Lycée Emmanuel d’Alzon à Nîmes, on pourra s'inscrire à un diplôme Assistant Ingénieur en biologie-biochimie-biotechnologies, diplôme de niveau BAC+3 en trois ans (titre certifié de niveau II inscrit au RNCP), en partenariat avec l’École supérieure de Biologie - biochimie - biotechnologies (ESTBB) de Lyon. Dernier mais non le moindre, le brevet de technicien supérieur (BTS) Métiers de la chimie, en alternance proposé par la CCI Sud Formation CFA Occitanie sur le site de Nîmes Marguerittes. L'embarras du choix !

* 4 200 à l'Université de Nîmes, 2 000 dans les métiers de la santé, 1 100 à l'IUT, 1 900 en BTS.

Quelques liens utiles :

  • http://www.openimes.fr/etudier/
  • http://www.nimes-metropole.fr/economie/enseignement-superieur-recherche.html
  • http://www.nimes-metropole.fr/economie/enseignement-superieur-recherche/le-site-opencampus.html

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité