Faits Divers

NÎMES Deux agents du réseau Tango agressés lors d’un contrôle

(Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Ce lundi 1er octobre, en début de service, vers 6h55, lors d’une opération de contrôle renforcée sur la ligne 2 à l’arrêt Viaduc en direction du CHU Carémeau, deux agents vérificateurs ont été violemment agressés par un client.

Le dispositif de sécurité en place sur le réseau Tango a permis de faire rapidement intervenir la police nationale. L’individu, connu des services, a été interpellé par les forces de l’ordre. Les deux agents Kéolis Nîmes ont été pris en charge par les secours et transportés vers le CHU pour des examens. Un dépôt de plainte au commissariat de Nîmes s’est ensuivi. L’agresseur, quant à lui, a été placé en garde à vue.

La direction et le personnel de Kéolis Nîmes "s’indignent de cette agression gratuite sur un agent de service public dans l’exercice de ses fonctions. Ils souhaitent témoigner de leur solidarité à l’égard de leurs collègues."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “NÎMES Deux agents du réseau Tango agressés lors d’un contrôle”

  1. Ça continu, encore et encore. Violences contre des contrôleurs, des chauffeurs, des pompiers, des policiers, des hospitaliers … encore et encore, un individu « connu des services ».
    Nîmes à l’instar de toutes les communes de France est victime de la même politique menée depuis des années par des élus hors sol et dépassés par la situation qu’ils ont créé.
    Assez de ces racailles pour qui la vie d’autrui ne représente rien.

  2. Ce que je retiens, c’est que, grâce aux dispositifs de sécurité mis en place sur le réseau Tango, l’intervention de la police nationale a été très rapide. Il faut que ces dispositifs soient maintenus; avec la mise en place du nouveau délégataire, il ne faudrait pas qu’ils soient sacreifi&és sur l’autel de la rentabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité