Faits Divers

NÎMES Incendie du centre des impôts : plusieurs gilets jaunes seront jugés jeudi matin au tribunal

Démunis et désemparés par cette fermeture inattendue, les usagers sont les premiers touchés par cet incendie... (Photo Anthony Maurin).
(Photo archive Anthony Maurin).

Treize personnes proches du mouvement des gilets jaunes, ont été interpellées mardi, par les policiers du groupe criminel de la sûreté départementale de Nîmes.

Six hommes et cinq femmes sont, ce mercredi soir, en prolongation de garde à vue au commissariat de Nîmes. Cinq à six d'entre-eux doivent être jugés jeudi matin en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Nîmes pour des dégradations par incendie.

Ils sont soupçonnés d'être à l'origine du sinistre qui a détruit la façade du centre des impôts dans la nuit du 1er janvier dernier. Parmi les treize personnes interpellées mardi matin, il y a une infirmière et une coiffeuse ; des femmes totalement inconnues des services de police.

Publicité
Publicité
Publicité

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité