Faits Divers

NÎMES L’exhibitionniste des « Jeudis de Nîmes » arrêté

Jeudis de Nîmes. Photo archive / Objectif Gard

L'an dernier les autorités avaient pris cette agression très au sérieux. Un homme qui suit une femme et qui profite du moment où elle accède à son appartement pour lui sauter dessus et lui montrer ses parties intimes.

C'était au mois d'août 2018, lors d'une soirée peuplée des "Jeudis de Nîmes". Des milliers de vacanciers et locaux défilaient dans les rues du centre-ville et l'agitation qui régnait ce soir-là n'avait pas facilité le travail des enquêteurs du commissariat de Nîmes. Car l'homme après s'être dévêtu avait affirmé oralement qu'il voulait un rapport sexuel avec la jeune femme.

Agressée et apeurée, cette dernière avait trouvé la force de crier dans son immeuble, faisant déguerpir  immédiatement l'exhibitionniste en petite tenue. Huit mois plus tard, la police a tiré les fils de l'enquête pour frapper chez un homme déjà condamné deux fois pour exhibition et une fois pour violence. Il est en récidive pour toutes les infractions et pourrait être déféré au tribunal de Nîmes ce vendredi. En attendant, il est en garde à vue depuis jeudi matin à l'hôtel de police de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité