Faits Divers

GARD Introuvable depuis 23 jours, une mère de famille s’est volatilisée sur le parking de l’hôpital

Photo DR Marie-Pierre Sidolle/Facebook

Une habitante de Roquemaure travaillant à l'hôpital d'Avignon a disparu depuis maintenant 23 jours. Les enquêteurs multiplient les investigations, mais la disparition de cette femme décrite comme sans histoire est une énigme qui grandit jour après jour.

Une enquête pour  "disparition inquiétante" est en cours. Les gendarmes de la section de recherche de Nîmes sont en charge des investigations.

Dimanche matin 14 avril, c'est sur le parking de l'hôpital Henri-Duffaut qu'elle a été aperçue pour la dernière fois. Il était près de 6h40 et cette mère de famille devait normalement aller prendre son poste dans son service à l'unité oncologie-hématologie. Sa voiture a été filmée par les caméras de l'établissement en train de pénétrer sur le parking du centre hospitalier, puis de ressortir presque immédiatement. On sait qu'elle venait de son domicile situé dans la commune gardoise de Roquemaure.

La famille inquiète a expliqué rapidement sur les réseaux sociaux que " les caméras du centre hospitalier montrent que son véhicule garé sur le parking est ensuite sorti de l'enceinte hospitalière à 7h05. Des faits qui inquiètent d'autant plus la famille que Marie-Pascale Sidolle est considérée comme une personne consciencieuse et très sérieuse qui n'a pas pour habitude de quitter son travail ainsi..."

Ses proches, qui ont tenté de géolocaliser son téléphone, indiquent que la dernière adresse repérée l'est à 7h29, au "chemin des falaises", aux alentours de Pujaut. "Marie-Pascale Sidolle mesure environ 1m60 et pèse environ 56 kg. Elle est châtain foncé aux yeux bleus avec des tâches de rousseurs", ont précisé les proches de la disparue sur Facebook au lendemain de la disparition.

La voiture de cette employée modèle de l'hôpital a été retrouvée calcinée la nuit d'après dans une impasse du quartier sensible de Monclar à Avignon. Depuis 23 jours Marie-Pascale Sidolle est introuvable. Une disparition jugée très inquiétante par les autorités.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité