ActualitésSociété

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Une journée sur le développement durable au lycée Jean-Vilar

Lors de la journée développement durable du lycée Jean-Vilar de Villeneuve, jeudi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Des ateliers autour du zéro déchet, du faire soi-même, de l’apiculture, du gaspillage alimentaire, du tri des déchets, une conférence sur l’agriculture responsable ou encore une balade sur les plantes comestibles sauvages : le lycée Jean-Vilar de Villeneuve accueillait jeudi pour la première fois une journée entièrement dédiée au développement durable.

Une journée initiée par le lycée, l’association des lycéens, des enseignants et l’association Terre de vrai, qui avait déjà proposé fin mars des repas 100 % bio et locaux dans l’établissement. D’ailleurs, Terre de vrai a remis ça pour l’occasion, avec un repas 100 % bio et local à la cantine de l’établissement à midi.

Au menu notamment : falafel bio et salade verte bio de Vaucluse, un plat végétarien de riz de Pernes-les-Fontaines (Vaucluse) et oeufs bio d’Entraigues (Vaucluse), avec des lentilles vertes bio de Velaux (Bouches-du-Rhône) et en dessert, entre autres, un moelleux bio maison aux ingrédients locaux et du miel de Villeneuve. De quoi plaire aux papilles des élèves, comme en mars dernier : « La dernière fois nous avons fait un sondage auquel près de 200 élèves ont répondu et nous avons un taux de satisfaction de près de 90 % », se félicite la présidente fondatrice de Terre de vrai, Virginie Micheleau. Ce jeudi encore, environ 600 élèves ont pu déguster le repas 100 % bio et local.

Du bio et du bon !

Mais avant de manger, les classes de Seconde sont notamment passées par un atelier autour de l’apiculture, mené par l’apiculteur Nîmois Michel Perosanz autour d’une ruche sous verre ou encore à la projection du film documentaire Le Grand Saphir, en présence de son réalisateur Jérémi Stadler. Un film qui décrit plusieurs initiatives citoyennes visant à ramasser des déchets, en mer comme sur terre, et qui a notamment remporté le Grand prix Ushuaïa TV. Les élèves ont aussi pu lors d’un atelier fabriquer leur propre dentifrice et leur propre déodorant. « C’est simple, ils pourront le refaire chez eux », note Virginie Micheleau.

Bref, avec ce programme concocté en partenariat avec la Ligue de protection pour les oiseaux, le centre ornithologique du Gard, Uni-cité ou encore le Smictom, « il s’agit d’une approche globale et responsable pour changer les comportements », poursuit la présidente de Terre de vrai, qui précise que « le lycée est très demandeur. » Un lycée qui voit aussi par cet engagement une manière d’anticiper les nouveaux programmes scolaires qui seront appliqués à la rentrée et qui doivent faire une place plus importante au développement durable. C’est également un moyen de respecter la convention signée avec la Région Occitanie l’an dernier qui vise à régionaliser au maximum l’approvisionnement en denrées pour la cantine.

Dans ce cadre, Terre de vrai, qui assure l’approvisionnement en produits bio et locaux, fait office de trait-d’union, les producteurs ayant les plus grandes difficultés à répondre aux appels d’offre. Reste que les initiatives menées au lycée prouvent que c’est possible, et donnent des idées : ainsi, le collège du Mourion, à Villeneuve, accueillera lui aussi un repas 100 % bio et local le vendredi 17 mai.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité