Faits Divers

ALÈS L’épicier alésien achète un hoverboard encore emballé dans son papier cadeau à deux SDF

Centre-ville Alès.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Aram n’est pas d’un naturel méfiant. Le 18 décembre dernier, vers 22h, cet épicier alésien a racheté un hoverboard à deux de ses clients.

À en croire la version d’Aram qui s’est défendu seul, vendredi dernier devant le tribunal correctionnel d’Alès, il n’aurait jamais imaginé une seule seconde que le hoverboard qu’il a acheté pouvait provenir d’un vol, ce qui lui vaut de comparaître pour recel.

Il y a pourtant quelques indices qui auraient pu lui mettre la puce à l’oreille : la "trottinette" électrique à deux roues est acheté à 22h et proposé par « deux clochards », comme il le dit. Quant au prix, il est imbattable : 30€ et une bière pour chacun des vendeurs ! L’objet en question valait près de 200€. Enfin, au moment de l’achat, l'hoverboard est encore emballé dans du papier cadeau !

Mais Aram n’en démord pas, il n’est qu’une victime : « Je ne comprends pas, j’ai pas fait exprès. C’était la première fois. Merci beaucoup madame le juge, ce sera tout ! » Le procureur François Schneider rit jaune : « Alors là, il fallait oser ! Je me suis dit qu’il allait nous raconter que c’était pour ses cadeaux de Noël. Il se moque franchement de nous. C’est le receleur du quartier. Dès qu’on a un objet volé, on vient chez lui », dit-il avant de requérir quatre mois de prison. Le tribunal penche finalement pour trois mois ferme.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité