Faits Divers

GARD Les deux agriculteurs placés en garde à vue ce matin, convoqués en correctionnelle

Les agriculteurs devant le commissariat de Nîmes ce mercredi 6 novembre (Photo Anthony Maurin) 

Les deux agriculteurs qui ont été convoqués ce mercredi matin au commissariat de Nîmes pour s'expliquer sur les dégradations au Centre des impôts le 7 octobre dernier lors d'une manifestation du monde paysan, ont été libérés, ce mercredi après-midi.

Ils ont été déférés au parquet de Nîmes, puis renvoyés devant le tribunal correctionnel le 19 février prochain. Ils comparaîtront pour "dégradation en réunion". Le parquet de Nîmes a sollicité un contrôle judiciaire en attendant l'audience correctionnelle nous confirme le vice-procureur, Patrick Bottero, en charge du dossier. Les deux agriculteurs ont été entendus concernant la dégradation du portail du centre des Finances publiques de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité