Culture

MARCOULE Les résidents du foyer des Agarrus exposent leurs oeuvres au Visiatome

Artistes, éducateurs et partenaires prennent la pose devant les oeuvres (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il suffit de passer une tête à l’exposition qui a pris ses quartiers ce vendredi au Visiatome du CEA Marcoule pour en avoir le coeur net : l’art transcende tout, y compris les handicaps.

Car ce qu’on peut y découvrir, au Visiatome, c’est tout simplement des oeuvres de grande qualité, réalisées par les résidents du foyer des Agarrus, à Bagnols. Des personnes en situation de handicap, qui créent dans le cadre d’un atelier. Qui créent et qui « s’expriment en se servant des arts-plastiques, particulièrement ceux qui n’ont pas accès à la parole », explique Anne-Marie Baud, éducatrice spécialisée au foyer.

Des oeuvres qui sont exposées dans les lieux accueillant du public du site du CEA Marcoule depuis douze ans, dans le cadre d’un partenariat. « Nous louons des oeuvres annuellement moyennant finances, et dans le cadre de la semaine du handicap, nous avons exporté ces oeuvres vers le Visiatome pour les montrer au grand public », présente Johanne Carminati-Dognin, référence de la mission handicap au CEA Marcoule. Et en parallèle, « comme le thème du Visiatome est le recyclage, nous leur avons demandé de créer des oeuvres liées à ce thème », poursuit-elle.

L'exposition est à voir au Visiatome jusqu'au 3 décembre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et voilà comment les poissons suspendus, réalisés en grillage et en déchets plastiques, accompagnent les tableaux, pour une cohabitation poétique. « Avec rien, vous avez fait quelque chose de magnifique », soulignera Christine Pailhon, vice-présidente de l’UNAPEI 30 pour le bassin Bagnolais. « Un travail très impressionnant sur le développement durable, un sujet que nous avons en commun », ajoutera la directrice-adjointe du CEA Marcoule Catherine Fillet.

Pour le CEA, c’est la partie publique de la semaine européenne du handicap, qui se tient cette semaine, et qui a vu le site nucléaire programmer un spectacle avec un humoriste mal-voyant, des ateliers sur le handicap ou encore une vente de produits alimentaires fabriqués par l’ESAT Kerchene, à Lapalud (Vaucluse), ce vendredi. Une vente « qui a cartonné, à 13 heures, nous avions tout vendu », ajoute Johanne Carminati-Dognin.

L'exposition est à voir au Visiatome jusqu'au 3 décembre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour les Agarrus, c’est une opportunité pour « sortir du centre et tisser des liens avec le milieu ordinaire, échanger pour changer le regard », développe Anne-Marie Baud. Et démontrer, si besoin en était, que les personnes en situation de handicap sont des artistes comme les autres.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

L’exposition est visible jusqu’au 3 décembre au Visiatome de Marcoule.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité