A la uneFaits Divers

GARD Les policiers tirent à 4 reprises pour arrêter le chauffard

Il est passé devant des écoles, un foyer et le lycée de Bagnols-sur-Cèze, et il a percuté un véhicule de la police.

(Photo illustration Anthony Maurin).

Le chauffard avait semé la panique à Bagnols/cèze en octobre dernier en tentant délibérément d'écraser des fonctionnaires.

"Quand vous foncez sur l'agent municipal, au milieu du rond-point, alors qu'il est bien visible et habillé en gilet jaune, c'est pour l'écraser. Lorsque vous foncez sur le policier c'est encore pour l'écraser", note jeudi le président du tribunal correctionnel de Nîmes, qui doit juger un homme pour une série d"infractions routières et des violences sur des policiers survenues à Bagnols-sur-Cèze, le 14 octobre dernier.

" Lorsqu'on analyse avec le recul votre attitude, on se dit que vous aviez une conduite suicidaire. À 9h du matin, à Bagnols, vous mettez tout en place pour blesser ou tuer quelqu'un au volant d'un véhicule. Tous les témoins, les caméras de vidéosurveillance prouvent que vous roulez à contresens, sans respecter la signalisation, en brûlant des feux rouges. Face au barrage de la police, vous foncez sur la voiture des forces de l'ordre", reprend la juge qui résume l'affaire.

"Mais, dans ma tête, je ne voulais faire de mal à personne", essaie de convaincre le prévenu qui comparaît détenu depuis sa course folle. Cet homme de 48 ans a déjà passé 24 ans de sa vie en détention. Mais pourquoi a-t-il pris tous les risques ce matin-là pour échapper à la police? Parce qu'il conduisait sans permis ? Parce qu'il avait deux armes de guerre et deux kilos de cannabis dans sa voiture ? Difficile de le dire. " Je ne sais pas ce qui est passé dans ma tête", reprend le prévenu.

"C'est le comportement irresponsable d'un homme incontrôlable dans un scénario digne d'un film, complète la substitut du procureur. Vous avez 29 mentions sur votre casier et vous êtes un danger de la route". Elle réclame 3 ans de prison et un retour à la geôle.

"Ce monsieur a la chance d'être en vie. Il a eu la chance d'avoir face à lui des policiers qui sont de grands professionnels car sinon il y aurait pu avoir un carnage car ce forcené a pris la fuite en prenant tous les risques pour lui, pour les policiers, mais aussi pour les piétons, les gens qu'il croisait", estime maître Valérie Devèze pour les policiers de Bagnols-sur-Cèze. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions et a infligé 4 ans de prison avec un mandat de dépôt au chauffard.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

2 réactions sur “GARD Les policiers tirent à 4 reprises pour arrêter le chauffard”

  1.  » Mais pourquoi a-t-il pris tous les risques ce matin-là pour échapper à la police? Parce qu’il conduisait sans permis ? Parce qu’il avait deux armes de guerre et deux kilos de cannabis dans sa voiture ? Difficile de le dire.  » Je ne sais pas ce qui est passé dans ma tête », reprend le prévenu. »
    difficile de le dire !!!!!! mais c’est un gag ou quoi?
    chacun de ces motifs explique qu’il se savait en tort, en infraction, ce mec doit repartir pour autant en taule, on croît rêver..
    de là à ce que les juges le relâche en lui supprimant son permis.
    quand je pense qu’un honnête conducteur avec un seul bout de câble pour sa sécurité , dans sa voiture, peut être accusé, on croit rêver…
    et la meilleure pour la conclusion du juge « … vous êtes un danger de la route » »
    Exit, les armes de guerre!!! le cannabis!!! les violences policière, bref, il peut s’estimer heureux, peut être même qu’il passer noel chez lui!!!

  2. C’est plus du laxisme à ce niveau là c’est de la complicité. Tentative de meurtre sur policiers, deux kg de cannabis et deux armes de guerre, multi récidives, et 3 ans requis ??? C’est une blague hein c’est ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité