HandballSports Gard

HBGR Montpellier était trop fort pour Bagnols

Le HBGR n'a pas réussi l'exploit face à Montpellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le HBGR recevait Montpellier ce samedi soir aux Eyrieux pour le compte de la 11e journée de Nationale 1. Au terme d’un match de bonne facture, les Bagnolais tombent les armes à la main (30-36) face à un Montpellier trop fort.

Privés de Kovac, Markus et Poutier, les hommes de Dominique Clavié devaient sortir un gros match, notamment en défense, pour espérer l’emporter face à une équipe objectivement favorite de ce match. Et d’emblée, les Bagnolais font mieux que jeu égal : rugueux en défense, efficaces devant, les Bagnolais font la course en tête une bonne partie de la première période, sans toutefois parvenir à se détacher clairement, la faute à un très bon Bolzinger dans les cages héraultaises.

Portés par un Tourraton exemplaire et face à des Montpelliérains multipliant les fautes en défense, les Bagnolais rentrent au vestiaire avec une légère avance, à 16-15. Une avance chèrement acquise, avec un but du gardien Vass après un bel arrêt, laissant augurer une belle deuxième période.

La deuxième période démarre sur les chapeaux de roues, et les Bagnolais sont rapidement à 18-17. Le gardien héraultais multiplie encore les arrêts et dès la 8e minute, les Montpelliérains passent devant (18-19). À partir de là, les Bagnolais vont connaître un trou d’air : les locaux se font imprécis devant et les Héraultais passent plus facilement derrière, et mènent 19-26 au quart d’heure de jeu en seconde période.

Les Montpelliérains accélèrent et font mal aux Gardois, à l’image d’un Tskhovrebadze en feu, lui qui fait partie de l’effectif pro du MHB. Les Bagnolais ne parviendront jamais à refaire leur retard : Vaillants, à l’image d’Archier, de Moliner ou encore de Vass, qui sortira encore quelques arrêts décisifs, les Bagnolais reviendront à -4, mais trop tard (28-32 à la 26e).

Au final, le HBGR s’incline 30-36 au terme d’un match solide, qui laisse entrevoir de bonnes choses pour la seconde partie de saison. Reste qu’une fois encore, les Bagnolais ont pris plus de 30 buts, une sale manie qu’ils vont devoir corriger pour espérer bien figurer dans ce championnat.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi :

Hommage à Maurice Mandin : Le handball a perdu une de ses grandes figures hier, avec le décès de Maurice Mandin, à l’âge de 93 ans. Originaire de Saint-Paulet-de-Caisson, enseignant à la retraite, il était à l’origine du développement du handball à 7 dans les années 1950. Ce formateur dans l’âme aura formé les plus grands entraîneurs de son sport, en oeuvrant notamment à la direction technique de la Fédération française de handball. Le président du HBGR Patrice Attard lui a rendu hommage en ouverture du match de ce soir, saluant « un pionnier, un humaniste », qui était par ailleurs un grand supporter du HBGR. Maurice Mandin sera inhumé mardi à Saint-Paulet. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité