Faits Divers

NÎMES Une rixe entre femmes dans la rue se termine au tribunal

photo illustration Objectif Gard

Deux sœurs ont comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour des violences sur une autre femme qu’elles ont frappée il y a quelques mois dans le centre de Nîmes à hauteur de la rue Richelieu.

Des insultes auraient été proférées par la victime selon les déclarations à la barre du tribunal des deux prévenues qui soutiennent la même version d'une victime qui les aurait provoquées verbalement... Les deux sœurs n’auraient pas supporté « des paroles blessantes, des insultes ».

"Elle m’a traitée de travelos et de pute", poursuit l’une des sœurs. La victime n’est pas présente à l’audience, mais les policiers l’ont sauvée ce jour-là d’une déferlante de coups. Une des prévenues était tellement excitée que les policiers ont dû la ramener au calme en utilisant un Taser selon le président du tribunal correctionnel de Nîmes. Une prévenue a écopé de 300 euros d’amende, sa sœur de 500 euros et de 2 mois de prison avec sursis.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “NÎMES Une rixe entre femmes dans la rue se termine au tribunal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité