A la uneActualitésPolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Bonne année 2020 ! Après la trêve des confiseurs, votre rendez-vous dominical revient sur Objectif Gard. Tous les dimanches, la rédaction vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un digestif hebdomadaire à déguster sans modération !

À Gauche : zéro mariage et un enterrement ? Ce début 2020 démarre fort à Nîmes. À deux mois des Municipales, chaque camp affûte ses armes, dans l’espoir de convaincre les 88 000 électeurs nîmois de voter pour lui. Comme toujours, les différents partis de Gauche s’écharpent. Pourtant, ils sont partis tôt. Très tôt. Ça fait presqu’un an que les négociations sur une potentielle alliance vont bon train. Une précocité pour éviter la tragi-comédie de l’entre-deux-tour de 2014 et se dispenser d’une nuit blanche en préfecture… Aussi confortable soit-elle. Malheureusement chasser le naturel, il revient au galop. Au lendemain de Noël, la France Insoumise tourne le dos aux Communistes. D’éventuels alliés dont - ne l’oublions pas - Jean-Luc Mélenchon voulait se débarrasser il n’y a pas si longtemps… À Nîmes, la cause de ce revirement s’explique par la volonté des Cocos de soutenir mordicus leur camarade Vincent Bouget comme tête de liste. Une défaite assurée pour FI, brandissant leurs résultats catastrophiques aux Européennes et Législatives. Les Insoumis ne sont visiblement pas les seuls à le penser. Dans ce pugilat, un autre partenaire a quitté le navire : Jérome Puech. Sentant le vent tourner, le Socialiste a convaincu ses ouailles de se rallier au candidat Daniel Richard. Un inconnu à Nîmes, patron de grandes entreprises, repenti chez WWF, qui honnit le PCF. L’homme a toutefois un atout de taille : le soutien des Écolos, bien perçus par l’opinion. Alors que feront ces deux clans ? Trouveront-ils un terrain d’entente ou se risqueront-ils à partir divisés, écartant toute chance de gagner la mairie ? Si en politique l’union est un combat, à Gauche, c’est souvent la guerre. 

Le fils Douais chez Fournier. C'est demain lundi à 17 heures que le maire de Nîmes et candidat pour un quatrième mandat présentera une nouvelle tête d'affiche de sa liste Choisissons Nîmes. Après Laurent Boissier, l'ex-directeur du Nîmes Olympique, selon nos informations, c'est Xavier Douais qui sera présenté. Le fils de l'ancien président de la CCI Nîmes et proche du maire Les Républicains de Nîmes n'a pas beaucoup hésité pour se rallier. Le président de la CPME du Gard espère ainsi être en bonne place pour mener la stratégie économique de la Ville. Et pourquoi pas demain reprendre la CCI Gard a son éternel ennemi Eric Giraudier...

Richard Tiberino sera lui-aussi sur la liste « Choisissons Nîmes ». Comme indiqué ici-même il y a plusieurs semaines, c'est confirmé, Richard Tiberino rendra son tablier de patron de la police municipale de Nîmes. Ce dernier souhaite une délégation qui lui offre l'opportunité de rester en contact avec les habitants de Nîmes. Jean-Paul Fournier devrait accéder à sa demande. D'autant que le maire de Nîmes doit un peu se faire pardonner. Il y a quelques semaines, il aurait annoncé la mauvaise nouvelle à Richard Tiberino de façon un peu maladroite : "Richard, quatre mandats à la police, c'est la routine. Faut arrêter." Rappelez-nous Monsieur le Maire : vous sollicitez la confiance des nîmois pour un quatrième mandat, c'est bien cela ? Il est fort ce Jean-Paul !

Yvan Lachaud veut garder le tempo. Pendant que les autres candidats distillent au compte-goutte leur prise de guerre et font durer le suspense concernant leur programme, Yvan Lachaud a décidé de tout dévoiler le plus vite possible. Selon nos sources, c'est la semaine prochaine lors d'une conférence de presse que le président de Nîmes métropole présentera tous les noms qui figureront sur sa liste Nîmes en mieux. Il projette également de présenter l'ensemble de son programme à la fin du mois de janvier 2020. Ainsi, il lui restera six bonnes semaines pour convaincre. Suffisant ?

Daniel Richard aurait-il peur de débattre ? Notre rédaction a proposé il y a quelques jours à la tête de liste des écologistes Daniel Richard un débat avec le communiste Vincent Bouget afin de clarifier leur position et leur  divergence dans le cadre de l'union de la gauche qui leur tendait les bras. Après avoir obtenu l'accord des deux candidats, c'est le directeur de campagne de Daniel Richard par un email d'une ligne qui a fait savoir à notre rédaction qu'il y renonçait. Difficile de comprendre pourquoi ? C'est en tout cas un très mauvais signal envoyé par l'ex-tarasconnais qui aurait pu enfin profiter de l'occasion pour s'exprimer concrètement sur ses projets "de gauche" pour Nîmes au lieu d'entretenir le flou et de proposer de vagues intentions.

Olivier Gaillard quittera-t-il son poste de député ? C’est le bruit qui court depuis un mois dans le Landerneau politique gardois. Certaines de nos sources avancent que le député En Marche de la 5ème circonscription réfléchirait à quitter le Palais Bourbon pour récupérer la Ville de Sauve et surtout, la Communauté de communes du Piémont Cévenol. Olivier Gaillard, ex-Socialiste, serait-il mal aimé à l’Assemblée ? Aurait-il du mal à trouver sa place dans la politique libérale conduite par le gouvernement d'Emmanuel Macron ? Ou souhaiterait-il tout simplement se réinvestir dans les affaires locales de sa commune natale où règne actuellement quelques dissensions ? L'avenir le dira.

Députation : Nicolas Meizonnet bientôt fixé. Si Olivier Gaillard songe à quitter l'Assemblée, il y en a un autre qui aimerait bien y rentrer. Suppléant du député de la 2ème circonscription, Gilbert Collard, Nicolas Meizonnet aurait dû faire son entrée au Palais Bourbon, suite à l’élection de ce même Collard aux Européennes. Seulement, en raison d’un recours déposé par le parti animaliste, l’élection de Nicolas Meizonnet est gelée. Après plusieurs mois d’attente, l’audience de recours devrait se tenir le 15 janvier pour une décision rendue à la fin du mois. Encore un peu de patience…  

Le Vigan : Éric Doulcier se retire de la course. Élu en 2008, le maire Écologiste ne sera pas candidat aux municipales, en raison d’un souci de santé. À sa place, c’est sa première adjointe Sylvie Arnal, en charge de l’éducation et des affaires sociales, qui devra défendre le bilan. Les électeurs auront un autre choix, en la personne d’Alexandre Cozza. Employé au Conseil départemental, le prétendant est surtout l'ex-adjoint du maire chargé des animations. Alexandre Cozza a démissionné, en ce début de l’année, avant d'annoncer officiellement sa candidature. 

Laurent Burgoa en campagne... pour les Sénatoriales ! S'il n'est pas encore officiellement déclaré, le président du principal groupe d'opposition du Conseil départemental, Laurent Burgoa, parcourt le Gard. Officiellement, le cadre les Républicains passe en revue ses troupes pour les Municipales de mars. Plus officieuse, l'édile laboure le terrain en quête de soutiens pour les sénatoriales de septembre. Et il va avoir un peu de place chez Les Républicains. Si la sénatrice Vivette Lopez souhaite continuer l'aventure, Pascale Bories, quitte le palais du Luxembourg, pour se concentrer sur les Municipales villeneuvoises. Reste à connaître la place de Laurent Burgoa sur la liste LR...

Un Dj de renommé mondiale dans les arènes de Nîmes le 20 avril 2020. Depuis maintenant plusieurs années, la plateforme française Cercle investi des lieux atypiques et exceptionnels pour proposer un concert unique avec un DJ mondialement connu. Selon nos informations exclusives, en 2020, la plateforme a choisi les arènes de Nîmes pour un set exceptionnel. Le concert sera diffusé sur la page Facebook de Cercle. L’événement devrait une nouvelle fois attirer un large public dans le monde entier.

La rédaction

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité