Politique

PONT-SAINT-ESPRIT Catherine Chantry lance sa campagne

Catherine Chantry a lancé sa campagne vendredi soir à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La liste Union citoyenne spiripontaine, emmenée par l’actuelle adjointe au maire Catherine Chantry, a inauguré son local de campagne ce vendredi soir à Pont-Saint-Esprit.

Un local que la liste, issue de la scission dans la majorité actuelle, a choisi grand. Bien lui en a pris : initialement prévues dans la partie la plus chaleureuse mais la plus petite, les prises de paroles ont dû être effectuées dans la partie arrière, plus grande, pour faire face à l’affluence de la soirée. Sur place, le chiffre de 350 à 400 personnes était évoqué.

Catherine Chantry est ensuite grimpée sur une chaise et a empoigné un micro au fonctionnement intermittent pour déclamer un court discours, qui commencera par l’affirmation de la volonté de « défendre une vision plus juste du destin de notre ville. » Regrettant n’avoir « pas eu les moyens d’aller aussi loin (qu’elle le) désirai(t) » au sein de la majorité actuelle, la candidate estimera que « L’application de directives nationales et les doctrines de partis politiques sont un frein aux mesures qui devraient présider à une politique locale tournée vers tous ses habitants. » Les intéressés, au premier chef la maire Claire Lapeyronie, apprécieront.

« Nous devons remettre l’humain au centre de nos préoccupations », estime Catherine Chantry, entourée de plusieurs élus de l’actuelle majorité. Certains sont sur sa liste, qu’elle annonce « complète », comme Nadine Chaniol, Alain Morillon, Jean-Noël Francisci, Jean-Marie Daver ou Marie-Thérèse Séquier, ou en soutien, comme le mandataire financier Cyril Benoît ou la présidente du comité de soutien Josiane Pauty, qui ont choisi de na pas se représenter. On a aussi relevé la présence de Myriam Chartier, actuelle conseillère municipale de la majorité sortante, et de deux maires voisins : Gérald Missour (Saint-Nazaire) et Jacques Bertolini (Saint-Alexandre).

Plus loin, Catherine Chantry affirmera que « La gestion de notre municipalité nécessite une vision de proximité qui va bien au-delà des doctrines parisiennes de partis déconnectés des réalités du terrain. » Un terrain qu’elle « connaît bien ». Pour elle, « Pont-Saint-Esprit ne doit plus être un lieu de passage mais une escale pour les uns et un coin de France où il fait bon vivre pour les autres. »

Le programme ? Il sera réalisé dans le cadre d’ateliers participatifs. « Nous tenons à associer les citoyens aux décisions importantes, et la première c’est le programme », avancera Alain Morillon, tout en précisant qu’à ce stade, le programme est « ébauché. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité