ActualitésPolitique

MUNICIPALES À Sauveterre, le maire sortant, Jacques Demanse, est « toujours à fond »

L'équipe "Sauveterre renouveau", conduite par le maire sortant Jacques Demanse (DR)

Maire depuis 1995 de Sauveterre, une commune d'un peu moins de 2 100 habitants, Jacques Demanse est à nouveau candidat à la tête de la liste « Sauveterre renouveau ».

Quand on lui demande si, un quart de siècle après sa première élection comme maire de sa commune, il a toujours l’envie et l’énergie, la réponse fuse, à un débit de mitraillette : « Je suis toujours à fond. Beaucoup n’arrivent pas à me suivre. » À 63 ans, Jacques Demanse est à nouveau candidat, a priori pour la dernière fois : « On ne sait jamais mais je pense que je ne me représenterai plus après. »

Lui, ce qui le branche, ce sont les projets : « Si c’est pour ne faire que du fonctionnement, ça ne m’intéresse pas », tranche-t-il, avant de présenter « le podium » qui sera dévoilé le 27 février, lors du meeting de sa liste. Un podium qui compte bien plus de trois réalisations de l’équipe sortante, et où on retrouve le pôle culturel Jean-Ferrat « troisième ex-æquo avec la cantine scolaire et la rénovation énergétique de l’école élémentaire », précise-t-il.

Sur la deuxième marche, on retrouve le lotissement social des Jardins de Montsauve, et tout en haut « le projet de déviation des eaux de ruissellement en amont du village vers le contre-canal du Rhône », avance le maire sortant. On sent tout de même que le pôle culturel occupe une place de choix, Jacques Demanse le présentant comme « un service public de la culture, la culture pour tous », et affirmant préférer avec cette réalisation « le savoir et l’émancipation de l’être humain » à la « rentabilité. »

Communiste à la tête d'une liste sans étiquette

On retrouve donc les valeurs de celui qui vient du Parti communiste, mais qui affirme que sa liste est sans étiquette. « Vous pouvez nous cataloguer en "divers Gauche" », concède-t-il seulement. Une liste qui fait dans l’écologie, également. Jacques Demanse est agriculteur bio, et vice-président sortant du Grand Avignon délégué au Développement durable, un poste qu’il espère conserver pour mener les projets lancés, notamment celui d’une recyclerie à Agroparc. Sur sa commune, il insiste sur « le cartable vert », comprendre les fournitures scolaires données par la ville aux élèves du premier degré, qui seront désormais issues du recyclage et labellisées, ainsi qu’un « travail sur la qualité de l’air dans les écoles. »

Côté programme, Jacques Demanse avance « trois grands projets », l’aménagement routier du chemin de la Gare, l’aménagement de la place du village, « avec la création de locaux commerciaux pour dynamiser le commerce local », précise-t-il, et l’agrandissement de la salle de sport et du dojo. Autant de projets « prévus dans un plan pluriannuel d’investissements. J’ai la lisibilité sur les finances de la commune sur six ans », revendique-t-il, tout en estimant que chez les deux listes en face de lui, « rien n’est carré. » 

Jacques Demanse affirme « (s’) éclater » à la tête d’une commune pour laquelle il dit avoir « une histoire d’amour. » À voir si cette histoire sera toujours réciproque après le mois de mars.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La liste « Sauveterre renouveau » tiendra un meeting le 27 février à 18h30 au pôle culturel Jean-Ferrat.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité