Faits Divers

NÎMES Un jeune de Pissevin confondu par son ADN sur le casque et condamné à quatre ans de prison

(Photo archive Coralie Mollaret)

Il a écopé de quatre ans de prison ferme pour une agression au domicile d'un particulier survenu il y a quelques semaines au quartier de Pissevin.

Ce jour-là un habitant du quartier ouvre sa porte et se retrouve face à un individu dont le visage est caché par un casque à moto. L'agresseur souhaite se faire remettre de l'argent sous la menace d'un couteau. Une lutte intervient entre le mis en cause et la victime.

Cette dernière parvient à arracher le casque de son agresseur. Un casque que l'individu est obligé de laisser sur place et sur lequel la police scientifique va permettre d'identifier un ADN d'un jeune majeur déjà connu de la justice.

Arrêté en début de semaine dans le quartier de Pissevin, où il vit, le mis en cause comparaissait jeudi en audience de comparution immédiate. Il a écopé de 4 ans ferme avec un maintien en détention. Il est reparti à la maison d'arrêt de Nîmes entre deux agents de la pénitentiaire.

 

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité