Faits Divers

NÎMES Arrêté lors d’un contrôle « coronavirus », il était recherché pour effectuer 26 mois de prison

Le Gard est le 4ème département le plus pauvre de France. A Nîmes, les quartiers de Chemin-bas d'Avignon, Mas de Mingue, Pissevin et Valdegour ont été sélectionnés pour intégrer l'ANRU II (Photo : Coralie Mollaret)
 (Photo illustration Coralie Mollaret)

Alors que le police nationale effectuait un contrôle relatif aux mesures de confinement sur le secteur de Pissevin ce lundi, un jeune adulte n'était pas en règle en ne disposant pas d'une autorisation réglementaire de sortie. Mais en passant son nom dans le fichier, le policier a constaté que son vis-à-vis était recherché pour effectuer une peine de 26 mois de prison suite à une condamnation devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Il a été immédiatement déféré au parquet de Nîmes et le mis en cause est parti en détention, confie le vice-procureur de permanence Patrick Bottero.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité