A la uneActualitésSociété

NÎMES Une feria online, festive et solidaire

L'association jeunesse Nîmes avec dans le désordre, Antoine Saroul, Djeyz Scotto et Maël Angevin (Photo DR)

Les jeunes ne sont pas tous insolents et/ou indolents ! Certains montrent aux Gardois qu'ils se soucient du bien-être physique, économique et moral des autres. La preuve avec l'association " La jeunesse nîmoise " montée par Antoine Saroul, Maël Angevin et Djeyz Scotto.

" Avec cette crise sanitaire et les conséquences qui sont les siennes, nous voulions pallier le manque physique de la feria de Pentecôte qui est annulée. Alors, nous allons proposer une feria online en virtuelle pour faire danser les Nîmoises et les Nîmois ", annonce Antoine Saroul, président de l'association créée il y a un an avec ses deux comparses.

L'équipe s'est associée à quelques établissements nîmois pour cette occasion particulière. Du 27 mai au 1er juin prochains, la feria fera vivre des heures virtuelles et les festaïres qui seront plantés devant leur écran pourront s'en donner à cœur joie et se dandiner comme si de rien n'était.

" Avec la radio en ligne Hits Play et les établissements le 421, la Brasserie des Antonin, le First, le Victor Hugo et l'Éveil des sens, nous allons proposer des animations, poursuit Antoine Saroul. Mercredi 27, jour d'ouverture, entre 16h et 22h, il y aura la traditionnelle émission " La Confinerie " puis un concours d'une quinzaine de DJs de la région. Nous aurons des pros dans le jury. Nous aurons aussi un invité culturel tous les jours. Il y aura Hadrien Poujol, Eddie Pons, un torero ou une torera... "

Dans la foulée, sur les coups de 20h, la finale prendra sa place entre deux ou trois DJs.  Les jeudi, vendredi, samedi et dimanche, il y aura une heure de live par jour avec également des DJs guests. Samedi et dimanche, ce sont les habituels DJs de la feria qui prendront les commandes de la fête et pour la clôture de la feria, c'est le Nîmois Greg Delon qui se chargera de l'ambiance. " C'est une grosse soirée et on ne pouvait pas y échapper. Nous serons dans les salons du Victor Hugo avec une belle déco. "

Des surprises sont à prévoir car le but de l'association est avant tout de redynamiser le centre-ville par la fougue de la jeunesse. " Je fais partie du monde de la nuit et l'annulation de la feria nous fait dire que les commerçants auront une perte colossale de leur chiffre d'affaire cette année... Nous avons créé une cagnotte-tombola, à don libre. Gaëtan Paquiez, joueur du Nîmes Olympique, nous a donné un maillot en loterie et l'intégralité de la cagnotte sera partagée à parts égales entre les cinq établissements cités plus haut. On aurait pu la donner au CHU mais peu de choses ont été faites pour les commerçants... ", conclut Antoine Saroul.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité