Faits Divers

NÎMES L’ancien infirmier, âgé de 76 ans, est soupçonné d’avoir rayé les voitures des élèves infirmières

(Photo d'illustration)

Un retraité, inconnu de la police et de la justice jusqu'à ce dossier, était ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour des dégradations en série de véhicules. 

15 voitures appartenant à des élèves infirmières ont été dégradées dans le secteur de l'école des infirmières à Nîmes. Le retraité, âgé de 76 ans, affirme par la voix qu'il ne supportait plus les incivilités... Les véhicules des jeunes élèves étaient garés devant chez lui.

Des jeunes victimes qui ont commencé à surveiller les abords de l'école face à la série de voitures rayées. Le retraité infirmier a été appréhendé alors qu'il s'en prenait à deux véhicules le 21 mars 2019. Deux faits qu'il reconnaît, mais la série qui débute en 2017 avec au total une quarantaine d'automobiles dégradées toujours dans le même secteur ne peut pas lui être imputé en totalité selon son avocat. D'ailleurs le prévenu est renvoyé pour des faits survenus entre le 7 janvier 2019 et jusqu'au 21 mars 2019, soit une quinzaine au total.

"Dans une vidéo enregistrée deux mois avant l'interpellation de mon client, c'est une femme brune qui est prise en flagrant délit", insiste l'avocat du retraité. Le parquet réclame quatre mois de prison avec sursis. La décision du tribunal interviendra dans quelques semaines.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité