Faits Divers

ALÈS Vingt minutes de course-poursuite ce jeudi : le chauffard refuse de sortir de sa voiture

Alès (Photo d'archives : Élodie Boschet/Objectif Gard)
Alès. Photo archives / Objectif Gard

Un véritable rodéo avec un chauffard le visage dissimulé par une cagoule.

Les témoins de la course poursuite qui vient de se terminer ce jeudi 23 juillet vers 17h à Alès, ne savent pas encore s'il s'agit d'un film qui s'est déroulé devant leurs yeux ou d'une réelle intervention de la police pour arrêter un fou du voulant. Pourtant il s'agit bien d'un chauffard qui a refusé à de nombreuses reprises de stopper son bolide.

C'est la police municipale d'Alès qui a repéré cet homme, le visage dissimulé et avec une voiture signalée volée circulant à hauteur du rond point de 2x2 voies reliant Nîmes. La course-poursuite démarre à cet endroit. Le conducteur prend tous les risques, déboule sur la rocade, double sur la gauche. Après il décide de revenir sur ses pas et prend la direction du centre-ville d'Alès. Il passe devant le palais de justice de la ville, puis devant le commissariat.

Là il percute une autre voiture et poursuit sa route alors que plusieurs équipages de la police municipale sont à ses trousses avec la brigade anti-criminalité de la police nationale. Pour se dégager il roule même sur le terre plein central... À ce moment-là il est obligé de s'arrêter car un problème mécanique immobilise son véhicule. Alors qu'il est coincé par les forces de l'ordre, il va refuser de sortir de son automobile. Les policiers seront obligés de casser sa vitre et de lui passer les menottes. Il est en garde à vue à l'hôtel de police de la ville, sans que l'on connaisse à cette heure les raisons de cette conduite et sa véritable identité.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité