Faits Divers

BEAUCAIRE/TARASCON Choc et émotion après le décès d’un policier en repos retrouvé mort dans une piscine

(Photo d'illustration)

Dans les commissariats de police et les casernes de gendarmerie du Gard et des Bouches-du-Rhône son décès a provoqué une onde de choc. Un policier, âgé de 43 ans, est mort vendredi soir après son service alors qu'il était invité à une soirée entre amis près de Saint-Rémy-de-Provence.

Ce policier venait de terminer son service au commissariat de Tarascon/Beaucaire lorsqu'il a été retrouvé mort. Il était invité chez des amis pour un repas. Lors de la soirée il a quitté la table. Ses amis inquiets de ne pas le voir revenir auprès d'eux quelques minutes après, ont rapidement retrouvé son corps flottant dans la piscine de la propriété. Une enquête pour "recherche des causes de la mort" a été immédiatement initiée par le procureur de Tarascon, une enquête obligatoire en pareille circonstance. Une autopsie doit être réalisée dans les prochaines heures pour essayer de comprendre les raisons et les circonstances d'un tel drame bien que la piste de la noyade accidentelle reste privilégiée.

Le décès de ce quadragénaire, père de famille, a suscité beaucoup d'émotions dans le rang des forces de l'ordre. "C'était un homme remarquable. Il n'y a jamais eu la moindre plainte à son encontre, le moindre souci avec lui dans ses fonctions. Il était depuis une dizaine d'années au commissariat de Beaucaire/Tarascon et en plus d'être un très bon camarade, il avait une très bonne réputation auprès de la population", indique une source policière. Cet homme sera enterré demain dans un petit village de l'Hérault d'où il est originaire. De nombreux policiers de Beaucaire et de Tarascon ont prévu de se rendre aux funérailles.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité