Faits Divers

GARD En récidive de meurtre, il est accusé d’avoir tué un homme de 89 ans lors d’un cambriolage

La cour d'assises du Gard juge à partir de mercredi matin et jusqu'à vendredi deux hommes accusés du meurtre d'un vieil homme sur la commune de Bessèges.

Photo d'illustration (Photo Corentin Corger)

Le propriétaire des lieux, 89 ans, a été retrouvé mort dans sa villa située à Bessèges le lundi 30 octobre 2017. La victime avait été violemment frappée.

La Section de recherches de Nîmes est parvenue grâce à de nombreux relevés de police scientifique et à une enquête de terrain à identifier deux hommes soupçonnés d'avoir participé à un cambriolage mortel sur la commune de Bessèges. Des individus arrêtés quelques mois après le drame survenu dans cette ancienne cité minière du nord du département.

Le vieux monsieur qui vivait seul dans cette maison, était autonome et il avait pour habitude de faire quotidiennement ses courses dans ce village et parfois de faire ses confidences, notamment sur son patrimoine, dans un bar du coin...

L'octogénaire a été vu la dernière fois le dimanche précédant le meurtre, en milieu d'après-midi, dans les rues de Bessèges. Ce serait le dernier signe de vie de ce paisible retraité sans histoire, ancien ingénieur des Ponts et Chaussées qui racontait souvent à ses interlocuteurs qu'il avait de l'argent. Un vieil homme qui avait été victime de deux cambriolages quelques mois avant son homicide. Il a été découvert chez lui frappé, ligoté, tué. Sur place, la révélation du crime avait bouleversé et inquiété la population.

Les deux complices présumés respectivement âgés de 36 ans et 44 ans sont accusés du meurtre. Le plus âgé est en état de récidive après une condamnation devant les assises des Bouches-du-Rhône en 1995 où  il avait été sanctionné par 15 ans de réclusion criminelle.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité