Faits Divers

NÎMES Il refuse plusieurs fois le test covid et ne peut donc pas être renvoyé en Tunisie

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis quelques semaines, les audiences correctionnelles se remplissent petit à petit d’immigrés en situation irrégulière qui refusent le dépistage du covid. Par ce stratagème, ils ne sont pas renvoyés dans leurs pays d’origine qui exigent un test négatif avant de les accueillir sur leur sol.

Ce mardi, c’est Mohamed, un Tunisien de 21 ans, qui s’est avancé dans le box du tribunal correctionnel. Le jeune homme, en situation irrégulière sur le sol français, a été placé au centre de rétention administratif de Nîmes en attendant d’être expulsé vers son pays d’origine. Seulement, depuis près d’un mois, sa situation est bloquée puisqu’il a refusé à quatre reprises de se soumettre à un test covid, la condition sine qua non pour pouvoir revenir en Tunisie.

« Vous avez refusé ce test pour ne pas rentrer chez vous ? », attaque tout de suite le président de l’audience, Jérôme Reynes. Mohamed est presque outré qu’on puisse imaginer une telle chose. Non, il jure ses grands dieux qu’il a très envie de rentrer en Tunisie, mais qu'il souffrirait d’une déviation de la cloison nasale. « J’ai un problème avec le coton tige. J’ai déjà fait le test une fois et après j’ai eu un problème à l’œil. Mais je veux bien faire une prise de sang », explique-t-il. « Il y a des millions de gens qui font le test, ce n’est pas à vous de choisir les modalités », lui répond fermement le procureur Adrien Roux avant de requérir une peine de prison de 3 mois. Le tribunal est plus sévère : 5 mois avec mandat de dépôt.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité