Faits Divers

AU PALAIS Les adultes alcoolisés gâchent la fête d’anniversaire de l’enfant de 6 ans

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi 5 décembre aurait dû être une journée de joie et de fête dans cette famille de Vestric-et-Candiac. Seulement, l’anniversaire du petit a été gâché en grande partie à cause de l’alcool et du tempérament explosif d’un certain Patrick.

Personne ne se rappelle plus vraiment comment l’anniversaire a dégénéré. Peut-être à cause d’une histoire de chien, même pas sûr... La seule certitude, c’est que la vodka a coulé à flot ce samedi-là. Et la boisson russe a échauffé à la fois les gosiers et les esprits. Patrick, le grand-père âgé de 51 ans, monte très vite dans les tours et assène un coup de poing à l’un des invités, Clément*, qui se retrouve avec la mâchoire fracturée et 15 jours d’ITT. Le gendre de Patrick, Erwan, prétend lui aussi avoir reçu un coup, mais s’en sort beaucoup mieux et sans blessure apparente. « Ils n’avaient qu’à pas me chercher aussi », déclare Patrick depuis le box du tribunal correctionnel de Nîmes où il était jeudi en comparution immédiate.

Le cœur sur la main !

« On peut dire que vous n’êtes pas un tendre », constate la présidente Marie-Lucie Godard. C’est le moins que l’on puisse dire à l’écoute de son casier judiciaire. Celui-ci comporte 12 condamnations et le quinquagénaire baraqué est actuellement mis en examen pour une tentative de meurtre sur son ex-femme. Un profil qui semble inquiéter les personnes de son entourage. C’est le cas de son gendre, le fameux Erwan, qui est en larmes pendant quasiment toute l’audience. La présidente lui demande pourquoi : « J’ai peur de lui, il m’a menacé plusieurs fois ». Patrick est dubitatif : « J’comprends pas, j’ai le cœur sur la main », assure-t-il. Le procureur, Romain Domingues, est plus nuancé : « Il est dans le déni, il est dangereux », dit-il avant de requérir 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis et une interdiction d’entrer en contact avec la victime. Une peine suivie par le tribunal qui y ajoute une obligation de soins, de travail, de ne plus porter d’arme et d’indemniser les deux victimes : 1000€ pour Clément et 100€ pour Erwan.

Tony Duret

*le prénom a été modifié

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “AU PALAIS Les adultes alcoolisés gâchent la fête d’anniversaire de l’enfant de 6 ans”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité