Faits Divers

ALÈS Il braque les gérants d’un centre de contrôle technique avec une arme chargée : 5 ans de prison

La salle d'audience du tribunal correctionnel d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
La salle d'audience du tribunal correctionnel d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Après avoir passé une nuit à boire de l’alcool, Alexandre, 42 ans, s’est rendu dans un centre de contrôle technique où il a braqué les gérants avec son revolver chargé de six balles. Il est reparti avec la caisse qui contenait… 15€.

Les maigres explications d’Alexandre à l’audience de comparution immédiate qui s’est tenue hier matin n’ont pas permis d’éclairer le tribunal sur les motivations du quadragénaire. Avait-il besoin d’argent ? Voulait-il se venger ? La veille des faits, une contre-visite dans ce même centre de contrôle technique lui aurait été refusée… Alexandre revient le lendemain matin, mardi 29 décembre, avec un revolver acheté aux puces et braque le gérant et son fils. Il exige la caisse et tente de fuir avec une voiture qui ne démarre pas. Il repart donc à pied avec les 15€ de la caisse, avant de dérober un vélo un peu plus loin.

La présidente du tribunal correctionnel d’Alès, Alexandra Berger, tente de comprendre ce qui lui est passé par la tête. Mais l’attitude du prévenu ne lui facilite pas la tâche. Alexandre est amorphe, impassible et met plusieurs secondes avant de lâcher : « C’était dans la détresse et pour avoir un moyen de locomotion ». Sauf que son permis de conduire est suspendu jusqu’en 2021… Mais encore une fois, le prévenu n’en dit pas plus. « Vous n’exprimez pas beaucoup d’émotions et vos explications sont pauvres », remarque la juge qui indique que l’accusé est bipolaire et suivi par un psychiatre depuis six ans. Ce dernier estime qu’il est à la fois accessible à une sanction pénale et « dangereux ». Cyrille Abbé, le procureur, est du même avis et requiert 5 ans de prison dont deux avec sursis. Le tribunal sera légèrement plus sévère en prononçant 5 ans mais une seule année de sursis. Le mandat de dépôt ayant été demandé à l’audience, Alexandre part en prison pour les quatre prochaines années.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité