A la uneActualitésFaits DiversNîmes OlympiquePolitiqueSociétéSports Gard

RÉTROSPECTIVE 2020 novembre-décembre : des visages dont on se souviendra…

Roland Fangille, le fondateur de l'Étoile de Bessèges. DR
Roland Fangille, le fondateur de l'Étoile de Bessèges. DR

La fin de l’année, c’est l’occasion de dresser le bilan des douze mois écoulés. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2020. Ce vendredi, zoom sur les mois de novembre et décembre. 

Un peu comme le restant de l’année, l’actualité de ce mois de novembre est liée à la Covid. On retient qu’en début de mois, les tests antigéniques, aussi appelés tests rapides, arrivent dans les pharmacies. En moins d’une demi-heure, le test détecte les protéines de la Covid (relire ici).

Roland Fangille, le fondateur de l'Étoile de Bessèges. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Roland Fangille, le fondateur de l'Étoile de Bessèges. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Mais le mois de novembre, c’est surtout deux visages. D’abord celui d’une figure gardoise du sport qui nous a quittés le 19 novembre dernier. Ce jour-là, le fondateur de la course cycliste l’Étoile de Bessèges, Roland Fangille, est parti rejoindre son ami de toujours Raymond Poulidor au paradis des cyclistes (relire ici)

Françoise Laurent Perrigot, présidente PS du Conseil départemental du Gard (Photo : Anthony Maurin)

Novembre, c’est aussi, pour le grand public, la découverte d’un nouveau visage, celui de Françoise Laurent-Perrigot. Le 27 novembre, elle a été élue présidente du département du Gard. Elle est la première femme à exercer cette fonction dans notre département. (relire ici)

Roberta Pouget, directrice de la librairie Sauramps à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En décembre, une page se tourne à la librairie Sauramps d’Alès. Après 14 ans de bons et loyaux services, mais surtout de précieux conseils de lecture, Roberta Pouget, directrice de la librairie, quitte son poste. Il sera désormais possible de la croiser sur la côte Atlantique et les belles plages de l’île d’Oléron (relire ici)

Capture d'écran DR

En décembre toujours, une manifestation s’est déroulée devant le Mas Careiron pour tenter d’obtenir la libération du professeur Fourtillan. L’homme était apparu dans le documentaire controversé « Hold-Up ». Il sera libéré une semaine plus tard (relire ici).

Florian Miguel prend un rouge lors du dernier match contre Dijon (Photo Anthony Maurin).

On finit par du sport et l’inquiétude de nombreux gardois pour leur club de cœur du Nîmes Olympique. Le 23 décembre, les Crocos s’inclinaient sur leur pelouse des Costières contre le dernier du classement, Dijon (1-3). En raison de cette nouvelle défaite - la 11e en 17 rencontres - les joueurs de Jérôme Arpinon finissent cette année 2020 à la dernière place (relire ici). Préoccupant...

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité