Faits Divers

NÎMES Directeur d’école menacé, procès renvoyé et le père de famille reste en prison

Photo illustration

Il a souhaité préparer sa défense "afin d'avoir un débat plus serein", estime son conseil maître Marion Touzellier. Le père de famille soupçonné de menaces de mort et d'insulte à l'encontre du directeur de l'école Jean Moulin du Chemin Bas d'Avignon, à Nîmes, reste en attendant en détention provisoire jusqu'à son procès sur le fond prévu le 2 février prochain. La procureur adjoint Véronique Compan avait réclamé cette incarcération jusqu'au procès. " Il nie les faits de menaces de mort avec des références à Samuel Paty, mais il reconnaît les insultes", poursuit son conseil Me Touzellier.

Vendredi dernier, le directeur de l'école Jean-Moulin dans le quartier populaire du Chemin-Bas d'Avignon de Nîmes a été agressé par un père de famille après un échange sur le comportement de son enfant.

Le parent aurait indiqué qu'il allait lui "faire comme à Samuel Paty", ce professeur assassiné en région parisienne le 16 octobre dernier.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité