Faits Divers

GARD Violences sur une infirmière qui voulait l’aider

Justice. Un jeune, à peine majeur, a demandé sa libération ce mercredi matin devant la chambre de l'instruction de Nîmes après sept mois de détention provisoire suite à l'agression d'une infirmière.

Cet homme est mis en cause dans une affaire de "violence volontaire ayant entraîné une ITT de moins de 8 jours", mais "l'infirmière souffre de séquelles importantes suite à cette agression et de troubles dans l'exercice de son métier", indique son conseil à l'audience.

Le suspect est présent ce matin devant la cour d'appel lors de sa demande de remise en liberté. Il a eu un accident de la circulation avec des compagnons d'expédition en juin dernier sur la commune de Bellegarde. La voiture des complices a fini sa course dans le fossé, lorsque l'infirmière a décidé de s'arrêter pour venir au secours des éventuels blessés au bord de la route ce samedi matin-là. La victime sort de la voiture et sans rien dire deux hommes la projettent au sol, volent sa voiture et s'enfuient direction Marseille où ils vivent. Le véhicule dérobé sera brûlé.

L'avocat général Hervé Poinot a requis la poursuite de l'incarcération car ce jeune homme est en état de récidive légale, il a été condamné à deux reprises pour des infractions similaires et " il est à chaque fois absent lors des audiences".  Le délibéré de la cour d'appel sera rendu dans quelques heures.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité