A la uneActualitésPolitique

LE 7H50 VIDÉO Amal Couvreur : « Il faut arrêter d’opposer la sécurité et la prévention »

Ce lundi soir dans Bonsoir le Gard, notre invitée était la vice-présidente du conseil départemental du Gard en charge de la "Politique de la ville" et de la Jeunesse. Avec Corentin Corger à mes côtés, nous avons interrogé Amal Couvreur sur son mandat pendant 6 ans, l’avenir des quartiers populaires à Nîmes et ses ambitions politiques.

Interview en vidéo : 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “LE 7H50 VIDÉO Amal Couvreur : « Il faut arrêter d’opposer la sécurité et la prévention »”

  1. Elle est bien Md Couvreur, compatissante, bienveillante, triste quand il faut l’être et préventive.
    Il faut accompagner les familles, les parents, les enfants, les jeunes majeurs … prendre en charge leur détresse.
    Il faut des adultes responsables pour porter, soutenir, aider ceux qui souffrent de tous les maux de notre société. Investir dans le sport, la culture, l’école …
    Ceux qui comme moi ont un certain âge se souviennent avec joie de leur jeunesse faite de parties de foot dans les rues, de balades à vélo, de baignades et qui surtout ne voulaient pas d’adultes pour les encadrer.
    Il y avait dans notre bande des jeunes issus de très modestes milieux, de familles nombreuses mais cela n’était pas un prétexte à tout et n’importe quoi tellement nous étions vite remis dans le droit chemin par nos parents.
    Et puis est venu le jour où de l’enfance à l’adulte nous sommes passés. Au boulot, pour pas grand chose, une première mobylette, un permis de conduire puis une cacahuète à 4 roues qui nous emmenait en boîte. Et puis la copine qui devient femme, les enfants, la vie.
    « C’était mieux avant » diront certains. « encore un vieux con » diront d’autres, mais lorsque je vois nos paysans chercher désespérément des bras, que des filières entières en appellent à l’étranger et que des jeunes d’ici en sont à quémander, a exiger sans contrepartie je me dis que nous avons tout faux.
    Pour avoir des enfants responsables il faut des adultes responsables et non pas des nourrices ad vitam aeternam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité