Faits Divers

FOURNÈS L’autopsie du corps découvert en pleine garrigue conclut à une mort naturelle

Le corps d'un homme a été découvert vendredi dernier en pleine garrigue à Fournès. (Photo : Gendarmerie du Gard)

L'autopsie du corps découvert vendredi dernier sur la commune de Fournès, ne relève pas de traces traumatiques, a annoncé ce lundi le vice-procureur Patrick Bottero.

Les gendarmes avaient dû déployer d'importants moyens pour parvenir jusqu'au corps découvert par un promeneur dans un endroit escarpé, en pleine garrigue à Fournès. Concernant l'enquête, l'homme retrouvé pourrait être le septuagénaire qui a quitté son domicile dans le village voisin d'Estézargues, le 5 janvier dernier. Il était habillé de la même façon et des objets personnels du disparu ont été retrouvés sur place. Une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte, elle s'est transformée depuis en "recherche des causes de la mort".

"La mort est d'origine naturelle", précise le vice-procureur Patrick Bottero. Les résultats de l'autopsie pratiquée ce lundi au service médico-légal du CHU de Nîmes ne relèvent pas de traces d'origine traumatique. "Des analyses toxicologiques sont en cours et des prélèvements d'ADN ont été réalisés pour confirmer l'identité de la personne", indique le représentant du parquet de Nîmes.

S.Ma 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité